AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 luke & deborah | all i want from you is to see you tomorrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
✈ ÂGE : 29 ans.
✈ AVATAR : Alexandra Daddario.
✈ MÉTIER : Infirmière.
✈ STATUT : Fiancée.
✈ MESSAGES : 6
✈ PSEUDO : N/A.
✈ CRÉDITS : Dreamy.
✈ DATE D'ARRIVÉE : 10/04/2014


MessageSujet: luke & deborah | all i want from you is to see you tomorrow   Sam 3 Mai - 16:12

Qu'est-ce qui m'avait pris d'accepter de remplacer une de mes collègues qui travaillait sur le quart de nuit ? Définitivement, c'était la dernière fois. Plutôt que d'être au chaud dans mon lit douillet, j'avais passé la nuit à me battre avec un intubé qui menaçait à tout coup d'arracher le tube qui le liait au respirateur, à entendre une jeune fille de 17 ans se plaindre des prises de sang qu'on lui faisait trop souvent et surtout à entendre des familles geindre que notre salle d'attente n'était pas du tout adaptée aux gens souhaitant passer la nuit...Comme s'ils se trouvaient à l'hôtel. J'avais failli leur offrir le service aux chambres. Alors oui, c'était vraiment la dernière fois que je m'offrais pour rendre service à quelqu'un.

Mon quart de travail se terminant à 8h00, je ne me fis pas prier à 8h01 pour me rendre dans les vestiaires afin de me défaire de mon uniforme pour ensuite prendre une longue douche chaude. J'espérais que le peu d'énergie qu'il me restait me permettrait de retourner chez moi saine et sauve. Je pris mes cheveux humide et les rassemblai en un chignon sur ma tête, enfilai des vêtements propres et quittai rapidement l'hôpital pour aller retrouver mon chez-moi et surtout, mon fiancé qui me manquait déjà. J'imaginais déjà sa tête et ses commentaires : « Je t'avais dit que ce n'était pas une bonne idée. Ça ne te va pas de ne pas dormir la nuit, tu as une tête affreuse ».

Je glissai ma clé dans la serrure de notre appartement et aucun déclic ne se fit, m'indiquant qu'elle n'était pas verrouillée. Je me glissai dans le confort de mon chez-moi pour apercevoir Luke, debout dans le cuisine, une tasse de café à la main. L'odeur du café me fit presque oublier le sourire qui se glissa sur mes lèvres en voyant Luke, tout frais, qui avait définitivement passé une meilleure nuit que moi. Je m'approchai de lui, dénouai mes cheveux encore humide et me glissai sur la pointe des pieds afin de réclamer un baiser.

« Attache-moi la prochaine fois que la folle idée de faire un quart de travail de nuit me passe par l'esprit. Assomme-moi et remet-moi les idées en place, pitié. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 31 ans
✈ AVATAR : Channing Tatum
✈ MÉTIER : Pilote d'hélicoptère
✈ STATUT : Fiancé
✈ GRADE : Sous-Lieutenant
✈ MESSAGES : 101
✈ PSEUDO : Baian
✈ CRÉDITS : @ Bazzart & Tumblr
✈ DATE D'ARRIVÉE : 14/03/2014


MessageSujet: Re: luke & deborah | all i want from you is to see you tomorrow   Sam 3 Mai - 20:35

Cette soirée-là, Deborah ne serait pas à la maison. Luke en avait profité pour sortir avec des camarades, le genre de soirée bien arrosée qui se termine au petit matin ; les militaires y laissaient en général une partie de leur solde, et se retrouvait même de temps en temps avec des ennuis. Le pilote profita pleinement de cette soirée. Il était pratiquement sûr d’avoir un mal de crâne carabiné le lendemain matin, à moins que ce fameux remède miracle qu’on lui avait conseillé marche. Une espèce de décoction made in Hawaï. Durant la soirée, les tournées avaient été légion et l’officier avait observé des compagnons d’arme partir au bras de charmantes dames. Lui-même aurait pu suivre ce même exemple si il l’avait souhaité, mais gentiment et avec courtoisie, il avait inlassablement refusé ces demandes. Sa fiancée occupait tout son esprit, et vers les petites heures du jour, ses pensées étaient tournées vers cette dernière. Elle lui manquait. Un dernier verre et Luke quitta ses camarades pour rentrer chez lui. Il laissa sa moto devant le bar, préférant marcher et profiter de l’air frais de la nuit. Sa démarche était un peu bancale, et il titubait presque à chaque pas. A peine rentré chez lui, Luke prit ce fameux remède et partit se coucher immédiatement. Son sommeil serait court, car il souhaitait être debout pour accueillir sa chère et tendre. L’alarme mise, les yeux de l’homme se fermèrent pour le plonger dans un sommeil agité.

Le réveil sonna, et Luke mit près de vingt minutes à émerger de son sommeil. Sa tête était lourde. Le remède semblait fonctionner dans une certaine mesure. Il n’était pas très frais, mais au moins, il était capable de tenir une discussion sans avoir l’impression d’être à côté de baffle. Une douche de quelques minutes puis le militaire s’habilla et descendit dans la cuisine pour préparer le café. L’heure avançait, et des clés retentirent dans la serrure de la porte. En apparence, c’était le pilote qui semblait avoir passé une meilleure soirée. Certes elle fut très intéressante et amusante, mais Deborah devait avoir eu la soirée la plus calme. Luke afficha un large sourire amusé en la voyant, et but tranquillement son café en attendant de voir sa réaction. Quelques remarques bien senties apparurent dans son esprit, mais il les retint toutes pour le moment en tout cas. Avant même de lui répondre, le pilote prit la jeune femme dans ses bras et l’embrassa tendrement en la serrant contre lui. Même dans cet état, elle restait plus belle que toutes les femmes qu’il avait pu croiser la veille. Il la garda contre lui tout en prenant la parole.


_ « Oh ça ma chère, tu te débrouilles. Je te ferais peut-être la remarque, mais te connaissant, je risque d’être envoyé dans les cordes. » Il sourit légèrement, et déposa un nouveau baiser sur ses lèvres. «  Du café peut-être ? »

Luke l’observait en souriant, se faisant la réflexion qu’il avait de la chance. Et puis il était soulagé d’avoir pu être là pour son arrivée, et non affalé comme une loque dans leur lit. Le militaire savait qu’elle n’aimait pas trop ce genre de soirée, bien que ce fût au cours de l’une d’elle qu’il l’avait rencontré et abordé. Il la comprenait. Il se savait capable de beaucoup de choses en compagnie d’autres personnes, avec quelques verres dans le sang ; jamais il ne la tromperait ou ne tricherait avec elle mais il était en mesure de faire tellement d’autres choses plus embarrassantes. Aujourd’hui, il était totalement libre. Une petite permission après avoir convoyé pendant des jours de la marchandise, et était très peu présent dans sa demeure.

_ « Alors raconte-moi ta nuit de torture. A moins que tu veuilles aller dormir tout de suite. »

Un nouveau sourire chaleureux s’afficha sur le visage de Luke, et son regard ne quittait pas les grands yeux bleus l’observant.

_________________
"  Du dévouement de certains dépend la vie de beaucoup d'autres "
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 29 ans.
✈ AVATAR : Alexandra Daddario.
✈ MÉTIER : Infirmière.
✈ STATUT : Fiancée.
✈ MESSAGES : 6
✈ PSEUDO : N/A.
✈ CRÉDITS : Dreamy.
✈ DATE D'ARRIVÉE : 10/04/2014


MessageSujet: Re: luke & deborah | all i want from you is to see you tomorrow   Dim 4 Mai - 15:05

Lorsque mon fiancé m'avait enlacée, je m'étais laissée choir dans ses bras, profitant de l'instant. J'aimais tellement y être. Je fourrai mon nez dans son cou pour sentir l'odeur de sa peau dont je ne me lasserais définitivement jamais. Ses lèvres étaient douces et délicieuses, j'appréciais chaque baiser de sa part. C'était rafraîchissant de le retrouver si tôt alors qu'on s'était à peine croisés pendant plusieurs jours à cause de son travail. Je trouvais parfois la situation pénibles, je passais souvent de longues soirées seule, mais je savais qu'il valait la peine de l'attendre sagement à la maison, parce que je l'aimais tellement. Il faisait partie de moi et s'il venait qu'à devoir me quitter, il s'envolerait avec cette partie à tout jamais. Toujours dans ses bras, je glissai mes mains dans son dos, sous son t-shirt. Sa peau était encore chaude et humide de la douche qu'il avait probablement pris quelques minutes avant mon arrivée. Je le serrai très fort et ne pu réprimer un sourire, la tête calée au creux de son épaule. Je savais que, de son côté, il avait toujours ce grand sourire moqueur flottant sur ses lèvres.

Il avait le même le soir où on s'est rencontrés. Ce grand sourire moqueur, narquois, de militaire beaucoup trop sûr de lui. Il me voulait et j'ai dû déclarer forfait, car il m'a eu. Et ce fut ma plus belle défaite de toute ma vie. Chaque fois qu'il me sourit ainsi, souvent, je repasse la scène du bar dans ma tête. Puis toute les soirées où il a travaillé fort pour me faire rire, pour finalement gagner mon cœur. La première fois où il m'a embrassé, la première fois où il m'a fait l'amour. Un frisson traversa mon dos alors que je me défaisais de son étreinte pour lui répondre.

« Tu as raison, ne dis rien. » Un large sourire fendit mon visage, alors que j'attrapai une tasse pour y verser de ce café qui chatouillait mes narines. « Je crois que le café n'a jamais senti aussi bon. »

Je trempai mes lèvres dans le liquide chaud auquel j'avais rajouté du lait et soupirai finalement. Je m'adossai au bord du comptoir, faisant face à Luke. Je mis quelques minutes à m'en rendre compte, mais je le connaissais trop bien pour savoir qu'il avait probablement eu une nuit plus agitée que la mienne. À mon tour, j'affichai ce grand sourire moqueur. Ses yeux étaient plus petits, plus fatigués qu'à l'habitude. Il ne cessait de bailler et de plus, je ne me souvenais pas avoir vu sa moto avant de rejoindre notre nid douillet. J'étais prête à parier qu'il était sorti une bonne partie de la nuit et qu'il camouflait un mal de crâne atroce. Je m'approchai de lui, toujours souriante et pris son visage entre mes deux mains.

« Pas la peine, je suis certaine que ta nuit a été plus intéressante que la mienne. » J'effleurai doucement ses lèvres des miennes en riant. « Tu le caches bien, mais combien de verres as-tu bu ? »

Étouffant mon rire, je l'embrassai tendrement à nouveau, encore et encore. Il m'avait beaucoup trop manqué. Luke savait que je détestais aller en ville, mais je n'avais aucun problème à le voir sortir avec ses amis. J'étais tellement la femme la moins jalouse du monde et il savait qu'il avait toute ma confiance entre ses mains. Je trouvais simplement amusant qu'il fasse l'effort de me cacher ses folies de la veille.

« Dormir ? Je ne t'ai pas eu pour moi toute seule depuis plusieurs jours, si tu crois que je vais gâcher ça en allant dormir...À moins que tu manques de sommeil ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 31 ans
✈ AVATAR : Channing Tatum
✈ MÉTIER : Pilote d'hélicoptère
✈ STATUT : Fiancé
✈ GRADE : Sous-Lieutenant
✈ MESSAGES : 101
✈ PSEUDO : Baian
✈ CRÉDITS : @ Bazzart & Tumblr
✈ DATE D'ARRIVÉE : 14/03/2014


MessageSujet: Re: luke & deborah | all i want from you is to see you tomorrow   Mer 7 Mai - 18:20

Luke s’était arrangé pour dissimuler les preuves de sa sortie de la veille, non par volonté de cacher quelque chose à Deborah mais par envie de ne pas augmenter ses regrets d’avoir travaillée à la place. Il la connaissait suffisamment pour savoir qu’elle avait accepté de bon cœur, mais que cette décision lui paraîtrait bien plus stupide en rentrant à cette heure après une nuit de garde. Cela s’était déjà produit auparavant. Le militaire avait abandonné l’idée de lui faire entendre raison sur ce point. A peine douché, et démarrant son café, l’officier eut le plaisir de voir sa chère et tendre rentrer à l’heure prévue. Elle était d’une ponctualité déconcertante, contrairement à lui qui semblait mettre un point d’honneur à avoir un peu de retard. Après une étreinte tendre, Deborah se servit du café seule et lui répondit concernant sa remarque. Un sourire amusé fut sa seule et unique réponse, avant qu’il ne reprenne la parole pour l’interroger sur sa nuit de garde. Ce n’était pas très palpitant contrairement aux siennes, mais il montrait un réel intérêt pour la vie de la jeune femme. Elle était importante à ses yeux, et représentait sa seule et unique famille à présent. Sa sœur ne lui parlait presque plus aujourd’hui, menant sa vie dans son coin ; le temps les avait éloigné et non une quelconque dispute.

Luke lui rendit son baiser, et son étreinte appréciant sa chaleur et la douceur de sa peau et de ses lèvres. Il se plongea dans ses grands yeux bleus, et l’observa en souriant. Elle lisait en lui comme dans un livre ouvert, et devait déjà se douter des activités de la nuit précédente. Le militaire savait qu’elle était touchée par ce genre de petit geste, comme dissimulé une nuit de beuverie ou d’autres détails de ce type à l’occasion. Plusieurs jours. En effet, son service l’avait mené assez loin de la base et l’avait obligé à découcher à de nombreuses reprises. Ils ne s’étaient vu qu’en de rares occasions, ayant eu des horaires totalement incompatibles. Le pilote vint effleurer tendrement la joue de la brune, et lui fit un léger sourire chaleureux. Prenant un air faussement innocent, et légèrement forcé dans son jeu, Luke reprit la parole.


_ « Je pète la forme moi. Et puis… » Un petit mouvement de sourcil équivoque accompagna le reste de sa phrase. « J’avais envie de profiter un peu de toi. »

Luke s’amusait une nouvelle fois, et utilisait volontairement des phrases aux sens doubles. Elle devait être habituée à ce petit jeu à présent. Le militaire s’étira, et se servit à nouveau du café. Sa forme retrouvée ne durerait probablement pas très longtemps, mais il ne souhaitait aucune gâché cette journée pour Deborah. Même si un peu de sommeil lui aurait fait du bien. Prenant la jeune femme dans ses bras pour se libérer, il en profita pour lui pincer les vesses.

_ « Excuse-moi ma belle. »

Luke partit vers une des armoires, et en sortit un gâteau qu’il dévora avant d’en prendre un deuxième. Son regard se posa sur Deborah, et juste par les gestes, il lui proposa un peu à manger. Le pilote sourit et se contenta de manger un nouveau gâteau en attendant la réponse de sa chère et tendre. Ils étaient tous les deux habillés, et prêt à sortir. Le militaire se demanda si ils ne pourraient pas en profiter pour faire un petit tour. Il fouilla dans sa mémoire pour y chercher une chose que la brune aurait souhaité faire, sans trouver de réponse.

_ « Que souhaites-tu faire aujourd’hui ? C’est ta journée. »

Il s’appuya contre la planche de travail, et continuant de dévorer des gâteaux, il attendait patiemment sa réponse.

_________________
"  Du dévouement de certains dépend la vie de beaucoup d'autres "
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: luke & deborah | all i want from you is to see you tomorrow   

Revenir en haut Aller en bas
 

luke & deborah | all i want from you is to see you tomorrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CROSS INTO THE BLUE :: Hickam Air Force Base :: Just live :: Logements :: Bâtiment des O-