AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 Aaron •• war is a drug

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
✈ ÂGE : 40 ans
✈ AVATAR : Jeremy Renner
✈ MÉTIER : Pilote de transport
✈ STATUT : Divorcé et papa à plein temps
✈ GRADE : Officier, Capitaine
✈ LOCALISATION : Hickam Airforce Base
✈ MESSAGES : 13
✈ PSEUDO : P'tit Lu
✈ CRÉDITS : dee
✈ DATE D'ARRIVÉE : 19/03/2014


MessageSujet: Aaron •• war is a drug   Mer 19 Mar - 17:52



Aaron Isaacs Schäfer

Ils apprennent à ces mômes à balancer du feu sur des gens mais ne les laisseraient pas écrire « enculés » sur leurs avions parce qu’ils trouvent ça obscène.


NOM ✈️ Schäfer.
PRÉNOM(S) ✈️ Aaron Isaacs.
ÂGE ✈️ 40 ans.
LIEU ET DATE DE NAISSANCE ✈️ San Fransisco, 13 février 1974.
MÉTIER ✈️ Pilote de transport... avec une nette préférence pour les AWACS et les Hercules. Et puis bien sûr il y a son bébé : l'Hercules AC-130 Spectre, pour lequel il est un des pilotes les plus reconnus. Et peu importe ce qu'ils disent, il ne compte pas lâcher son poste de si tôt. Piloter c'est sa vie.
CORPS ET GRADE ✈️ Officier, Capitaine
STATUT ✈️ Divorcé, et c'est très bien comme ça. Le mariage et les emmerdes, il a donné sa part, merci les gars. Et puis papa, c'est un boulot à plein temps. A côté de ça, piloter un F-16, c'est du gâteau.
AVATAR ✈️ Jeremy Renner.
GROUPE ✈️ On The Front Line.
CREDITS ✈️ gifs : jeremyrennergifs.tumblr.com / vava : dee.
Tête brûlée • S’il est un trait qui caractérise Aaron, c’est celui-là. Depuis son entrée à l’Armée, il fait le cauchemar de ses supérieurs. Subtil mélange entre têtu et fouteur de gueule, Aaron aura toujours une pièce à mettre au trou. Et quand il doit faire quelque chose, il le fait, mais à sa façon. Et peu importe les ordres qu’on pourra lui balancer à la figure, il fera toujours les choses de la façon qu’il estime la meilleure : la sienne. Persévérant • Il a des défauts, mais il faut lui reconnaître quelque chose. Quand Aaron fait quelque chose, il le fait à fond. Chose promise, chose due. Peu importe le temps que cela prendra, mais il atteindra son objectif. L’armée c’est comme le reste : tu tiens ta position et tu avances pas à pas, coûte que coûte, en essayant de ne pas y laisser ta peau. Dans la vie, il applique la même philosophie, et a une sainte horreur du travail abandonné en cours de route. Impulsif • La réflexion, c’est bien, mais il vaut mieux écouter son instinct. Aaron préférera toujours se fier à un pressentiment qu’à une longue et interminable réflexion. Les plans farfelus, c’est bien sur papier, mais sur l’instant, c’est toujours l’instinct qui parle. Et cela fonctionne aussi bien pour piloter un Hercules que pour choisir quelle marque de céréales prendre au supermarché. Bon vivant • D’accord, la vie est pas rose, mais ça ne doit pas l’empêcher de vivre. Une vie on n’en a qu’une, et il est bien décidé à en profiter à fond. Toujours prêt à rire de tout, toujours léger, même un peu je-m’en-foutiste, il sera toujours le premier à accepter d’aller boire un godet ou une partie de cartes. En admettant l’éventualité qu’on peu y passer à tout moment, autant en profiter tant qu’on le peut encore, n’est-ce pas ? Terre-à-terre • La peur, les grandes envolées… Pas pour lui. Connu parmi ses compagnons pour son sang-froid à toute épreuve, il fait toujours preuve d’un détachement qui peut parfois se révéler… effrayant. Pour lui, les choses sont telles qu’elles sont et puis voilà. Pas la peine de commencer à y mêler Dieu ou que sais-je d’autre. C’est la merde ? Eh bah c’est la merde. Bonne nouvelle, on ne peut qu’en sortir. Alors on arrête de pleurnicher et on y va. Loyal • La confiance avec lui, ça vient pas en un claquement de doigt. Par contre une fois qu’il te considère comme son ami(e), tu sais que tu peux compter sur lui quand tu veux. Pas vraiment du genre à voler au secours de la veuve et de l’orphelin, Aaron n’hésitera jamais quand il s’agit de l’un de ses amis. Par contre, lentement gagnée, et vite et irrémédiablement perdue… Rancunier • Il en faut vraiment beaucoup pour le faire sortir de ses gonds. Mais alors, vraiment, vraiment beaucoup. Mais une fois que tu as réussi à te le mettre à dos, félicitations mon pote, c’est pour la vie. Et pas de quartier. Il ne faut pas venir essayer de faire copain-copain après lui avoir craché dans la main. Sauf si évidemment, on veut se prendre la tatane la plus mémorable de sa vie. Sensible • Eh bah oui. Derrière ce sourire narquois, cette cigarette au bec et ce je-m’en-foutisme légendaire, se cache un mec qui encaisse plus qu’on ne pourrait le croire. On a tous un cœur, pas vrai les gars ?


this is my story
Elle serra plus fort ses deux enfants contre elle. Elle avait déjà eu peur. Depuis plusieurs années maintenant, ils avaient peur. Ils avaient menti. Ils avaient triché. Ils avaient fermé les yeux sur leurs proches qui disparaissaient. Ils s’étaient tus. Par amour. Parce que c’était comme ça. C’était eux ou les autres.
Mais les choses avaient changé. Elle sentit la main de son mari appuyer plus fort sur son dos, et ils pressèrent davantage le pas. La nuit commençait doucement à absorber cette petite bourgade tranquille. Elle était née ici, lui aussi. Leurs enfants étaient nés ici. Leurs parents étaient nés ici. Leurs amis. Leurs cousins. Leurs voisins. Ils n’avaient jamais vécu qu’ici, dans cette tranquille petite ville à l'Ouest de l'Allemagne, vivant en paix avec leurs voisins belges. Qu’était-il arrivé ? Comment en étaient-ils arrivés à fuir par une belle soirée d’été, entre chien et loup, longeant les murs et priant Dieu qu’on ne les voit pas. Mais qu’est devenu ce pays que je chérissais tant ?
Enfin, ils parvinrent à une voiture. Son mari serra la main à son ami. Puis il se tourna vers sa femme, qui sentit soudain une panique sans nom monter en elle. Elle voulait rester. Encore un peu. Retarder l’échéance. Ils pourraient bien partir plus tard… Encore quelques mois. Quelques semaines. Quelques jours. « Magda. » Les yeux verts paniqués de la jeune mère s’accrochèrent à ceux de son mari. « Magda, tu dois partir. Maintenant. Après il sera trop tard. » Il la connaissait trop bien. C’était comme ça depuis qu’ils étaient enfants, depuis qu’ils étaient ados. Il la connaissait parfaitement, peut-être même mieux qu’elle. Il était toute sa vie. Elle n’avait jamais connu que lui. Premier baiser. Première tristesse. Première gifle. Premier cadeau. Premier amour. Tous ses premiers étaient avec lui. Il était son premier de tout.
Ses doigts tremblèrent légèrement et il serra ses mains plus fort. Leurs deux enfants les regardaient, rendus muets par la terreur et l’incompréhension. La plus âgée tenait son petit frère, qui avait à peine deux ans. Lorsque l'homme reprit la parole, c’est avec une fermeté sans appel : « Magda je t’aime. Je t’aime et je ne te le répéterai assez. Mais tu dois partir. Pour les enfants. Pour moi. Si tu restes ici… Non. Je ne l’accepterai pas. Tu dois partir. » « Viens avec nous. » Elle le suppliait une dernière fois, tentait une ultime fois, dans l’espoir fou qu’il réponde oui. Il l’embrassa, farouchement, amoureusement… désespérément. Un adieu. Les larmes ne coulèrent même pas sur leurs visages. Cela faisait longtemps qu’ils n’avaient plus de larmes pour pleurer. Finalement elle se détacha de lui. Il porta la main à son uniforme, en arracha quelque chose d’un coup sec, puis le mit dans la main de sa femme. Ils se regardèrent dans les yeux une dernière fois, tentant d’imprimer l’image de l’autre avant une séparation qui, ils en avaient conscience tant l’un que l’autre, serait définitive. Puis elle s’engouffra dans la voiture avec les enfants, et ils démarrèrent, direction la Belgique. De là, elle et ses enfants pourraient rejoindre l'Angleterre, et puis sa soeur aux Etats-Unis. Tout était déjà prêt.
Ils fuyaient ce pays qui était le leur depuis des générations. Que s’était-il passé ? Quelle erreur monumentale avaient-ils commise pour faire de leur puissante et belle nation germanique cette… chose ? Elle serra la main, sentant les larmes monter. Tiens, il lui en restait encore, finalement. Elle serra la main, et sentit la douleur. Alors elle la rouvrit, se rappelant seulement qu’il lui avait donné quelque chose…

-----

Il leva les yeux vers le ciel. Pas un nuage. Juste ce soleil, énorme, brûlant, écrasant. Un putain de beau ciel bleu sans nuages au dessus de ce putain de désert. Dans un accès de rage, son pied botté s’écrasa contre la carcasse fracassée de l’Hercules Spectre. Cinq jours. Cinq interminables jours. Mais qu’est-ce qu’ils foutaient, merde ! 80 tonnes d’avion armé jusqu’aux dents ça se repérait quand même facilement, non ? Il avait attendu cinq jours à côté de la carcasse. Cinq jours à côté de cette merveille de l’armement moderne, qu’il avait réussi à faire atterrir sans se désintégrer complètement sur cette mer de sable. A sa gauche, l’aile qui avait causé leur perte. Il ne savait pas ce qu’ils avaient utilisé, mais pour faire un trou pareil, c’était pas un missile sol-air de débutant. Mais bon dieu, ils n’étaient pas sensés avoir une défense pareille ! Personne ne l’avait précisé en début de mission ! 
Et ils étaient là. Dans cette mer de sable, infinie, brûlante, impitoyable. Ils n’avaient plus d’eau depuis ce matin. Ils n’étaient plus que trois. Les autres y étaient resté. Il avait essayé pourtant. Il avait essayé de poser ce gros cachalot en perdition, les alarmes hurlant de partout, le bruit assourdissant de la tôle qui tremblait… Il ferma les yeux. Il allait devenir fou, avec cette chaleur. Et la seule raison pour laquelle ils étaient encore en vie, c’est que les autres ne les avaient pas encore trouvés. Mais ça ne tarderait pas. Si les autres ne grouillaient pas leurs miches, ça ne tarderait pas. 
Ses doigts jouaient avec la croix de fer. Il connaissait l’histoire de cette relique familiale. Elle ne le quittait jamais, comme son père avant lui. Petit fils de réfugiés allemands. Son grand-père était allemand, pilote pour la Luftwaffe. Sa grand-mère était allemande. Juive-allemande. Alors il l’avait envoyée aux Etats-Unis, mais il était resté. Il avait été fusillé. 
Hollywood aurait pu en faire un putain de film. Schäfer. Il portait ce nom comme un étendard. Son propre père était né en Allemagne, mais en était parti à 2 ans. Et lui-même était le petit dernier d’une fratrie de quatre. Schäfer. On les regardait toujours de travers avec ce nom, parce que quoi qu’on dise, les relents de deuxième guerre mondiale, ça ne s’efface pas comme ça. Et puis ils n’arrivaient jamais à prononcer correctement ce foutu nom. La plupart du temps on l’appelait « Shiffer », parce que c’était la prononciation la plus proche. Et même s’il parlait allemand, jamais, au grand jamais, il ne la parlait sur la base. Il y en avait qui étaient vite chatouilleux. 
Pourquoi il pensait à ça alors qu’il allait probablement crever desséché ou criblé de balles dans ce foutu désert ? Il se laissa aller contre la paroi métallique brûlante. Et là, le cul dans le sable, s’abandonnant à son sort et à son destin, sa seule pensée fut pour sa petite fille et sa femme. Elle devait naître la veille, normalement. 
Et il n’était pas là. 

-----

Soyons honnêtes. Il a déjà eu peur. Il a même souvent peur. Dès le moment où vous vous mettez aux commandes de plusieurs dizaines de tonnes, chargées à bloc d’armement, de parachutistes ou même destiné à fournir un appui aux troupes au sol, le tout lancé à plusieurs dizaines de milliers de pieds dans les airs… Vous avez peur. Et c’est normal. C’est sain. C’est ça qui vous maintient en vie. C’est ça, la peur de mourir, cette peur qui vous rend capable de tout, qui l’avait fait tenir sept foutus jours dans un désert de roche et de sable, à côté d’un gros porteur Hercules démembré. C’est cette même peur qui avait fait que quand un Blackhawk avait enfin retrouvé la carcasse, et avait ramené les quelques survivants et les corps des autres at home, il n’était pas de ceux qui avaient atterri dans des sacs en plastique noir.  
Il tapota nerveusement du bout des doigts l’accoudoir du fauteuil. Qui aurait pu dire que c’est dans ce grand bureau cossu, digne d’un épisode de Mad Men, qu’il expérimenterait la forme la plus insoutenable de peur qu’il ait jamais connue ? Ici ce n’était plus de la peur. C’était de la panique. Lui qui restait toujours maître de lui-même, terre-à-terre, voilà qu’il avait presque l’impression de s’auto-digérer. Son regard clair croisa celui de son avocat. Regard qui se voulait rassurant. Tout ira bien. Enfin, la porte s’ouvrit, et la juge et la pédopsychiatre entèrent, accompagnée de l’être qui lui était le plus précieux au monde. Sa petite fille, son morceau de bonheur sur terre, qui se précipita vers lui. Avec une douceur qu’on ne lui aurait pas soupçonnée, il la hissa en l’air l’assit sur ses genoux. La pédopsychiatre sourit, puis sortit de la pièce, tandis que la juge s’asseyait derrière le large bureau de chêne. C’était une femme austère, dans la cinquantaine, les cheveux poivre et sel. Elle enfila ses lunettes carrées et ouvrit le dossier aussi épais que le Code civil.
« Bien… Donc, Monsieur Schäfer. » Elle releva les yeux et croisa son regard par-dessus ses lunettes. Et pour la première fois depuis qu’ils s’étaient rencontrés dans le cadre de la procédure, elle lui sourit avec douceur. « Les procédures en appel de votre ex-épouse sont maintenant terminées. Le Dr Hill, pédopsychiatre, et moi-même, venons de nous entretenir avec la charmante petite personne que vous tenez sur vos genoux. Et sans grand étonnement, il a été hors de question pour elle durant tout l’entretien de se séparer de son papa, et de son doudou. » Elle sourit de nouveau. « Vos supérieurs ont été extrêmement coopératifs, et nous ont fait part des efforts que vous faisiez. Vous offrez à votre fille un environnement familial et social stable. C’est ce que nous recherchons avant tout. Elle vous est également très attachée, et vivre à la Base lui permettra de recevoir sans problème les soins médicaux dont elle a besoin. » Elle marqua une pause, tourna plusieurs feuilles. « Je constate aussi que vous avez accepté un suivi psychologique, suite à votre accident. C’est très bien. Cela confirme tous les efforts que vous faites pour votre fille. » Son visage resta impassible, mais en lui la panique cédait lentement la place au soulagement. « J’ai également ici le rapport de l’assistante sociale qui vous a suivi durant ces trois derniers mois. Je vais être honnête avec vous, Monsieur Schäfer. J’avais énormément de préjugés par rapport au fait qu’un militaire, qui pouvait être appelé à tout moment sur le terrain, élève seul sa fille. Je vous avais donc envoyé une des assistantes les plus sévères à ma connaissance. » La panique revint, se traduisant seulement par une légère tension dans sa mâchoire. « Et elle ne tarit pas d’éloges à votre sujet. Vous semblez véritablement avoir fait tous les efforts possibles pour votre petite fille, et je tenais à vous en féliciter. » Elle prit le stylo-bille posé à droite du dossier. Entièrement en bois laqué et sculpté, il avait dû coûter une petite fortune. Et avec des gestes qui parurent à Aaron d’une insoutenable lenteur, elle ratifia le document puis y apposa son cachet. Quand elle enleva ses lunettes et se leva, croisant de nouveau son regard et lui tendant la main : « Bravo, Monsieur Schäfer, vous avez officiellement la garde de votre fille. Durant la première année, une assistante sociale peut se présenter à tout moment chez vous ou au domicile de votre sœur, qui s’est porté garante, avec votre accord, pour la garde de votre fille si vous deviez être rappelé sur le terrain. Si tout se passe bien, ces visites se feront sur rendez-vous après cette année. » Elle parla encore, et il lui serra machinalement la main, mais il ne l’entendait plus. Le bonheur l’avait coupé du reste du monde. Il avait envie de remercier tout le monde. Il avait envie de pleurer de joie. Des mois de procédure, à voir sa fille échouer chez sa mère qui, il l’avait découvert trop tard, ne faisait pas que des gâteaux avec la poudre blanche. A voir sa fille baladée de foyer en foyer, puis chez lui. Mais finalement tout cela s’arrêtait. Il allait pouvoir s’occuper d’elle comme ce petit ange le méritait. Son morceau de bonheur sur Terre.
Sa Madga.




What about me
PSEUDO/PRÉNOM : P'tit Lu / Lucie. ✈️ ÂGE : Ils ont préféré arrêter d'essayer de donner un chiffre à mon âge mental, j'étais un cas trop désespéré. Mais d'après ma date de naissance, j'ai 20 ans dans 20 jours . ✈️ PRÉSENCE : Le plus souvent possible ! Après c'est très variable, en fonction du boulot que j'ai à l'université et si je suis en période d'examen, en vacances, etc.. ✈️ OÙ TU AS CONNU LE FORUM : Bazzart Very Happy:D. ✈️ PERSONNAGE INVENTÉ OU SCÉNARIO : inventé. ✈️ CRÉDIT DE LA FICHE : jeremyrennergifs.tumblr.com. ✈️ UN DERNIER MOT :   .


_________________

∞  lost in the echo.
Du dévouement de certains, dépend la vie de beaucoup d’autres.
Test my will, test my heart (...) I've seen that frustration, been crossed and lost and told "No" and I've come back unshaken, let down and lived and let go, so you can let it be known: I don't hold back, I hold my own, I can't be mapped, I can't be cloned, I can't C-flat, it ain't my tone, I can't fall back, I came too far. Hold myself up and love my scars, let the bells ring wherever they are.


Dernière édition par Aaron Schäfer le Ven 21 Mar - 23:51, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : trente ans
✈ AVATAR : bush.
✈ MÉTIER : pilote de chasse
✈ STATUT : célibataire à l'en faire pâlir
✈ GRADE : officier lieutenant
✈ LOCALISATION : Honolulu
✈ MESSAGES : 308
✈ PSEUDO : jacchus.
✈ CRÉDITS : psychotic bitch , tumblr
✈ DATE D'ARRIVÉE : 11/03/2014


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   Mer 19 Mar - 18:00

Bienvenue (une seconde fois) I love you
Courage pour ta fiche, et hâte de lire l'histoire d'Aaron Rolling Eyes
Rejoins-nous au plus vite qu'on puisse rp ! pervy2
Et l'âge de 40 ans est au top effectivement  What a Face  Sinon ton gif me fait mourir tellement il est sexy.    

_________________
       
    J’espère que tu seras fière de ta vie. Et si tu découvres que ça n’est pas le cas, j’espère que tu auras la force de tout recommencer. - Benjamin Button


Dernière édition par Elia Wolf le Mer 19 Mar - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 42 ans
✈ AVATAR : Gerard Butler
✈ MÉTIER : Ancien pilote d'hélicoptère désormais instructeur depuis juin 2013 à cause d'une maladie dégénérative qui va lui faire perdre la vue.
✈ STATUT : Né à Hawaï, Marié à Sahana, un fils Matt
✈ GRADE : Officier, Colonel
✈ LOCALISATION : Hickam Air Force base
✈ MESSAGES : 179
✈ PSEUDO : WR
✈ CRÉDITS : WR
✈ DATE D'ARRIVÉE : 13/03/2014


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   Mer 19 Mar - 18:01

Un quadra !   
Dommage pour le divorce, t'as pas du trouver la bonne. :p

Bienvenue et bon courage pour ta fiche. ^^

_________________

We sailed on together and here you are by my side
I need you to stay. Open arms..❥ Atmosphere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : vingt-neuf ans, mais malheureusement elle a vécu des épisodes douloureux qui l'ont forcée à murir précipitamment.
✈ AVATAR : Teresa Palmer.
✈ MÉTIER : hôtesse de l'air pour une grande compagnie. C'est un métier qui lui correspond à merveille. Garder le sourire à toute épreuve, même au bord du gouffre, c'est tout elle. Hôtesse de l'air c'est plus qu'un métier, c'est une passion, une vocation qui a toujours été profondément ancrée en elle.
✈ STATUT : veuve, son mari n'a pas survécu au crash d'un avion, il a été plongé dans le coma durant de longs mois avant de décéder à l'hôpital. Un choc terrible pour une aussi jeune femme que Riley, dont elle peine à se remettre.
✈ LOCALISATION : Honolulu, qu'elle considère comme un véritable havre de paix aujourd'hui, malgré tant de souffrances endurées.
✈ MESSAGES : 112
✈ PSEUDO : Céline/myrtille.
✈ CRÉDITS : Sugar Slaughter
✈ DATE D'ARRIVÉE : 13/03/2014


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   Mer 19 Mar - 18:02

Bienvenue parmi nous beau jeune homme    

_________________

Don't ever take a single second to breathe, they're going to send me on a murdering spree. I can not wait to dance upon your grave.They don't even have a soul left to be saved. You would eat your young. We swam among the northern lights, and hid beyond the edge of night. Waiting for the dawn to come and sang a song to save us all. I am alive I'm just playing dead. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : trente ans
✈ AVATAR : bush.
✈ MÉTIER : pilote de chasse
✈ STATUT : célibataire à l'en faire pâlir
✈ GRADE : officier lieutenant
✈ LOCALISATION : Honolulu
✈ MESSAGES : 308
✈ PSEUDO : jacchus.
✈ CRÉDITS : psychotic bitch , tumblr
✈ DATE D'ARRIVÉE : 11/03/2014


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   Mer 19 Mar - 18:04

J'ai 20 ans dans 19 jours Shocked Shocked

_________________
       
    J’espère que tu seras fière de ta vie. Et si tu découvres que ça n’est pas le cas, j’espère que tu auras la force de tout recommencer. - Benjamin Button
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 40 ans
✈ AVATAR : Jeremy Renner
✈ MÉTIER : Pilote de transport
✈ STATUT : Divorcé et papa à plein temps
✈ GRADE : Officier, Capitaine
✈ LOCALISATION : Hickam Airforce Base
✈ MESSAGES : 13
✈ PSEUDO : P'tit Lu
✈ CRÉDITS : dee
✈ DATE D'ARRIVÉE : 19/03/2014


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   Mer 19 Mar - 18:05

Merciiiiiii Very Happy

Hiiiiiii c'pas vraiiiii :O T'es née le 7 avril :O :O :O

_________________

∞  lost in the echo.
Du dévouement de certains, dépend la vie de beaucoup d’autres.
Test my will, test my heart (...) I've seen that frustration, been crossed and lost and told "No" and I've come back unshaken, let down and lived and let go, so you can let it be known: I don't hold back, I hold my own, I can't be mapped, I can't be cloned, I can't C-flat, it ain't my tone, I can't fall back, I came too far. Hold myself up and love my scars, let the bells ring wherever they are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : trente ans
✈ AVATAR : bush.
✈ MÉTIER : pilote de chasse
✈ STATUT : célibataire à l'en faire pâlir
✈ GRADE : officier lieutenant
✈ LOCALISATION : Honolulu
✈ MESSAGES : 308
✈ PSEUDO : jacchus.
✈ CRÉDITS : psychotic bitch , tumblr
✈ DATE D'ARRIVÉE : 11/03/2014


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   Mer 19 Mar - 18:07

Oui, à un jour près ça aurait été assez marrant ! mdr la même année en plus Smile
Remarque, je connais déjà une fille IRL qui est née le même jour que moi Rolling Eyes c'était compliqué pour les fêtes d'anniversaires avec les même copains... mdr

_________________
       
    J’espère que tu seras fière de ta vie. Et si tu découvres que ça n’est pas le cas, j’espère que tu auras la force de tout recommencer. - Benjamin Button
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 35 ans
✈ AVATAR : AlexhotO'Loughlin
✈ MÉTIER : Anciennement des Navy Seals, actuellement sans emploi mais à la recherche de sa mémoire. C'est un boulot à temps plein, non ?
✈ STATUT : Célibataire. Du moins, il le croit
✈ GRADE : Ancien Lieutenant-Colonnel
✈ LOCALISATION : Honolulu, à fouiner ici ou là et à chercher des indices concernant son identité et sa mémoire perdue
✈ MESSAGES : 173
✈ PSEUDO : Nao'
✈ CRÉDITS : Nao' & Silver Lungs pour la sign'
✈ DATE D'ARRIVÉE : 09/03/2014


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   Mer 19 Mar - 18:11

Trop bon choix d'avatar !

Bienv'nue à toi et bon courage pour ta fichette ^^

Réserve-moi un lien Wink

_________________
AARON ELIJAH MCKNIGHT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 33 ans
✈ AVATAR : Michelle Borth
✈ MÉTIER : Agent de renseignement dans l'espionnage
✈ STATUT : Encore faudrait-il qu'il se souvienne de nous pour vous répondre
✈ GRADE : Officier, Capitaine
✈ LOCALISATION : Hickam Airforce Base ou avec lui, à essayer de lui faire retrouver la mémoire
✈ MESSAGES : 168
✈ PSEUDO : Squirella
✈ CRÉDITS : Saku's & Tumblr
✈ DATE D'ARRIVÉE : 09/03/2014


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   Mer 19 Mar - 18:38

RENNER  I love you Un choix divin, sublime, que dis-je orgasmique   

Bienvenue parmi nous    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : vingt-six ans.
✈ AVATAR : emilia clarke.
✈ MÉTIER : infirmière psychologue.
✈ STATUT : célibataire.
✈ GRADE : sous-officier, sergent chef.
✈ MESSAGES : 304
✈ PSEUDO : beautiful days (rose).
✈ CRÉDITS : tearsflight (avatar) rose (gifs).
✈ DATE D'ARRIVÉE : 09/03/2014


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   Mer 19 Mar - 18:56

Bienvenue officiellement.
J'ai hâte de lire ta fiche. I love you

_________________
maybe i'm not the one for your love, maybe i'll be your heaven above, maybe i'll write a story for two, maybe i'll be the do that you do.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 31 ans
✈ AVATAR : Channing Tatum
✈ MÉTIER : Pilote d'hélicoptère
✈ STATUT : Fiancé
✈ GRADE : Sous-Lieutenant
✈ MESSAGES : 101
✈ PSEUDO : Baian
✈ CRÉDITS : @ Bazzart & Tumblr
✈ DATE D'ARRIVÉE : 14/03/2014


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   Mer 19 Mar - 19:04

Bienvenue sur le forum, et bon courage pour ta fichette.

_________________
"  Du dévouement de certains dépend la vie de beaucoup d'autres "
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 29 ans
✈ AVATAR : Freida Pinto
✈ MÉTIER : pilote d'hélicoptère
✈ STATUT : mariée à Keith, un fils
✈ GRADE : sous-lieutenant
✈ LOCALISATION : Hickam Air Force base
✈ MESSAGES : 263
✈ PSEUDO : R.
✈ CRÉDITS : R.
✈ DATE D'ARRIVÉE : 13/03/2014


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   Mer 19 Mar - 21:13

Bienvenue ^^ Keith va se faire un copain quadra XD

Amuse toi bien avec nous ♥

_________________

At least we are under the same sky
Now and forever..❥ Atmosphere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crossintotheblue.forumactif.org/t159-sahana-shepard-so-thanks-for-making-me-a-fighter http://crossintotheblue.forumactif.org/t177-sahana-no-more-separate-ways
avatar
✈ ÂGE : 31 ans
✈ AVATAR : Jamie Dornan
✈ MÉTIER : Instructeur de pilotage, ancien pilote de chasse aujourd'hui déclaré inapte
✈ STATUT : Célibataire
✈ GRADE : Officier, lieutenant
✈ LOCALISATION : Hickam Air Force base
✈ MESSAGES : 425
✈ PSEUDO : blue velvet.
✈ CRÉDITS : Tearsflight
✈ DATE D'ARRIVÉE : 12/01/2013


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   Jeu 20 Mar - 15:55

Jeremy   Welcome mon beau ! Bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de pouvoir te valider. En attendant le staff est là si tu as besoin   

_________________
There's no need to justify or categorize each others company © signature by anaëlle.

Just broke:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : trente ans.
✈ AVATAR : hayden christensen.
✈ MÉTIER : paramedic militaire.
✈ STATUT : tout le monde est invité.
✈ GRADE : sous-officier, staff-sergeant.
✈ LOCALISATION : hickam air force base, ou dans le lit de ta femme.
✈ MESSAGES : 159
✈ PSEUDO : AMERICAN HEIST.
✈ CRÉDITS : avatar (rubikscube.) — gifs (mine) — quote (crash this train, joshua james.)
✈ DATE D'ARRIVÉE : 10/03/2014


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   Jeu 20 Mar - 17:19

Jeremy.  fall on le voit pas assez, dommage.
Bienvenue par ici, bon courage pour ta fiche ! I love you

_________________

    If this is to end in fire, Then we should all burn together, Watch the flames climb high into the night. And if we should die tonight, Then we should all die together, Raise a glass of wine for the last time, watch the flames burn auburn on The mountain side, Desolation comes upon the sky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 31 ans
✈ AVATAR : Minka Kelly
✈ MÉTIER : Interprète dans les renseignements , anciennement membre des Tireurs d'Elite du Mossad
✈ STATUT : Divorcée ,elle est mère d'une petite fille et vit parfaitement bien son célibat !
✈ GRADE : Officier , Lieutenant.
✈ LOCALISATION : Hickam Air Force Base avec sa fille et sa soeur
✈ MESSAGES : 158
✈ PSEUDO : Dixiem
✈ CRÉDITS : Bazart
✈ DATE D'ARRIVÉE : 19/03/2014


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   Jeu 20 Mar - 21:12

RONRON    
Rhaaaa qu'il est cheksy le Jeremy *_____* Vite vite, j'ai hâte de venir te harceler   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crossintotheblue.forumactif.org/t220-shaynah-tears-are-not-a-woman-s-only-weapon http://crossintotheblue.forumactif.org/t225-shaynah-adventure-is-just-a-romantic-name-for-trouble
avatar
✈ ÂGE : 31 ans
✈ AVATAR : Jamie Dornan
✈ MÉTIER : Instructeur de pilotage, ancien pilote de chasse aujourd'hui déclaré inapte
✈ STATUT : Célibataire
✈ GRADE : Officier, lieutenant
✈ LOCALISATION : Hickam Air Force base
✈ MESSAGES : 425
✈ PSEUDO : blue velvet.
✈ CRÉDITS : Tearsflight
✈ DATE D'ARRIVÉE : 12/01/2013


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   Sam 22 Mar - 8:34

Quelle histoire ! J'adore   Je n'ai rien à redire donc ... Tu es validé !   

Bienvenue dans l'aviation
Cross into the blue

Félicitations, tu es validé(e) ! Ton aventure parmi va pouvoir commencer, mais avant toute chose, il te reste encore quelques papiers à remplir. Au cas où le staff ne l'aurait pas encore fait, assure-toi que ton avatar et ton métier ont bien été recensés. Ensuite, nous t'invitons à ouvrir dès à présent ta fiche de liens afin de t’intégrer au plus vite. Prends le temps de la compléter au mieux, ce n'est jamais agréable de tomber sur un sujet rempli de "UC". N'oublie pas non plus de faire une demande de logement. Si tu es une nouvelle recrue, des colocataires te seront attribués ! Après tout ceci, n'hésite pas à aller flooder, c'est le meilleur moyen pour créer des liens avec les membres du forum.
Nous te souhaitons une superbe aventure parmi nous, sache que le staff reste à ta disposition si tu as des questions I love you Amuse-toi bien !



File t'inscrire à la compet' de surf   

_________________
There's no need to justify or categorize each others company © signature by anaëlle.

Just broke:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Aaron •• war is a drug   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aaron •• war is a drug

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CROSS INTO THE BLUE :: Introduce yourself :: Make it happen :: Ils l'ont fait !-