AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 echoes, silence, patience and grace. (elia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
✈ ÂGE : vingt-six ans.
✈ AVATAR : emilia clarke.
✈ MÉTIER : infirmière psychologue.
✈ STATUT : célibataire.
✈ GRADE : sous-officier, sergent chef.
✈ MESSAGES : 304
✈ PSEUDO : beautiful days (rose).
✈ CRÉDITS : tearsflight (avatar) rose (gifs).
✈ DATE D'ARRIVÉE : 09/03/2014


MessageSujet: echoes, silence, patience and grace. (elia)   Jeu 13 Mar - 17:36



Ma journée commence tout juste. J’éprouve pourtant une certaine lassitude, mes membres sont lourds, comme si j’avais passé une nuit horrible, ou comme si j’étais fiévreuse. Pourtant, je n’ai absolument rien fait de spécial. Je suis restée dans mon appartement. Megara est bien passée me voir mais nous avons terminé la soirée au soda, et elle est partie à une heure tout à fait raisonnable. Peut-être l’explication se trouve-t-elle dans la suite de rendez-vous déjà effectués en cette matinée. Après tout, j’ai abordé des sujets difficiles avec des gens à fleur de peau, sensible, et brisé, et éraflé. Je sors d’une des salles privatives avec une migraine, les mots de mon patient se répercutant douloureusement dans mon crâne. Je ne m’explique pas cette nouvelle implication. Ou peut-être que si, je me l’explique parfaitement. Mais je n’ai pas envie d’y penser. Pas la force d’y penser. Alors, je ferme la porte à clé, jette un coup d’œil à l’horloge au-dessus de ma tête. Pendant près de deux heures, je n’ai plus aucune entrevue. Du temps que je peux utiliser à classer les dossiers, les détailler.

Les bras chargés de dossiers que je n'ai pas encore rangés dans mon sac à main, je profite qu'un collègue – qui prend certainement une petite pause – sorte de l’infirmerie et me tienne la porte. Je me glisse, la retiens avec le coude, et puis le remercie, lui adresse un sourire étincelant. J’embrasse la salle d’un regard circulaire, dépose mes paquets sur un bureau où je prends place. J’ouvre le premier dossier, attrape un stylo, griffonne quelques mots afin d’en compléter le contenu.

Et j’oublie la notion du temps, je m’abîme dans l’étude de ces papiers et, lorsque je relève finalement la tête, mes yeux tombent sur une silhouette féminine et familière. C’est Elia Wolf, une jeune femme qui m’a fait une très forte impression. Sa carrière, son ascension. Son nom est sur toutes les lèvres. Mais ce qui m’a touché, ce n’est nullement sa capacité. C’est son histoire. Elle est venue me voir avec les mots au bout des lèvres, le fiévreux besoin de parler à quelqu’un. Alors nous nous sommes assises et elle m’a raconté pourquoi ce jour-ci était si pénible pour elle. C’était l’anniversaire de la mort de son petit frère. A l’époque, elle n’avait que sept ans. Et, évidemment, cette perte l’avait beaucoup marquée. J’avais écouté, acquiescé. Et j’avais retenu les larmes qui perlaient au coin de mes yeux. Parce que son histoire faisait écho à la mienne, qu’elle me rappelait la perte de ma propre sœur. J’abandonne là les souvenirs, lui fais un signe de la main, lui adresse un sourire. En fait, c’est moi qui lui ai demandé de passer, dès qu’elle aurait eu un peu de temps. Je ne sais pas vraiment pourquoi. Peut-être parce que je sens qu’aujourd’hui, j’ai besoin de quelqu’un qui pourrait me comprendre. « Merci d’être venue. » je fais lorsqu’elle arrive devant moi. « Comment ça va ? » Souvent, je me demande comment les gens prennent mes questions. Est-ce qu’ils voient que ce n’est pas toujours l’infirmière qui parle, mais parfois Max, la personne ? Comme c’est le cas en cet instant précis.

_________________
maybe i'm not the one for your love, maybe i'll be your heaven above, maybe i'll write a story for two, maybe i'll be the do that you do.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : trente ans
✈ AVATAR : bush.
✈ MÉTIER : pilote de chasse
✈ STATUT : célibataire à l'en faire pâlir
✈ GRADE : officier lieutenant
✈ LOCALISATION : Honolulu
✈ MESSAGES : 308
✈ PSEUDO : jacchus.
✈ CRÉDITS : psychotic bitch , tumblr
✈ DATE D'ARRIVÉE : 11/03/2014


MessageSujet: Re: echoes, silence, patience and grace. (elia)   Dim 16 Mar - 11:04


Le message de Max devait être mûrement réfléchi. Elia avait très bien comprit que le manque de mots représentait le certain mal être dans lequel se trouvait Max aujourd'hui. Elia n'avait pas vraiment hésitée. Une fois descendue de l'avion, elle était allée se changer le plus rapidement possible. Jusqu'à s'en tromper d'endroit. Elle s'en rendit compte lorsqu'un homme entra et la surpris en petite tenue. Sans se démonter, elle s'excusa et changea de vestiaire, sous les yeux ébahis de l'homme. Ce moment n'allait pourtant pas entacher la journée d'Elia. Elle se dépêcha de se changer en enfilant un pantalon et un simple tee-shirt. En bonne militaire, elle était sortie changée en moins de deux secondes, prête à partir. Se dirigeant vers l'infirmerie, elle en profita pour jeter un coup d'œil à son portable. Quelques messages lui avaient été laissés. Dont deux de Colin, un de Demyan, et un de la part de Max. Les messages de Colin et Demyan concernaient la soirée. Max, elle, avait envoyé un dernier message à Elia pour lui confirmer sa présence à l'infirmerie.
Enfin arrivée à destination, elle aperçut la jeune infirmière, à la mine quelque peu fatiguée, ou du moins préoccupée. Elia lui lança un petit sourire compatissant, avant même qu'une des deux n'ouvre la bouche. « Salut Max. Je t'en prie. » répondit-elle. « Tu sais, tant que j'ai fais mon tour en avion, tout va pour le mieux. Mais toi Max, qu'est ce qu'il se passe exactement ? » Elia ne savait pas trop comment parler à Max dans ces moments là . Elle étaient bien assez proche pour se confier l'une à l'autre, mais pas assez pour se montrer indiscrète. Alors elle essayait de rester la plus neutre possible. Max semblait réellement surmenée, et chargée. Peut-être n'allait-elle pas être apte à parler finalement... « Allez viens, on va prendre un café. » Peu importe si elle était en service ou non. Elia voulait prendre ce café. Et puis, si jamais il y avait réprimandes à faire, Elia prendrait les devants.

_________________
       
    J’espère que tu seras fière de ta vie. Et si tu découvres que ça n’est pas le cas, j’espère que tu auras la force de tout recommencer. - Benjamin Button
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : vingt-six ans.
✈ AVATAR : emilia clarke.
✈ MÉTIER : infirmière psychologue.
✈ STATUT : célibataire.
✈ GRADE : sous-officier, sergent chef.
✈ MESSAGES : 304
✈ PSEUDO : beautiful days (rose).
✈ CRÉDITS : tearsflight (avatar) rose (gifs).
✈ DATE D'ARRIVÉE : 09/03/2014


MessageSujet: Re: echoes, silence, patience and grace. (elia)   Lun 24 Mar - 20:39

Si, à l’instant, on me demandait pourquoi j’avais composé le numéro d’Elia et pas celui d’une autre personne – peut-être même plus proche de moi que la jolie brune ne l’était réellement – j’aurais certainement haussé les épaules. Je sais pourtant très bien pourquoi c’est à elle que je pense quand la brume envahit mes pensées, quand je suis distraite ou inquiète. Elle est venue à moi, quelques mois auparavant, et s’est confiée. Elle a ouvert les vannes et les confessions que j’ai recueillies ont fait sauter quelques battements à mon palpitant. Nous nous sommes trouvées des points communs dans notre malheur, comme le fait qu’elle ait perdu son frère, et moi ma sœur. A ce moment-là, je me suis parfaitement reconnue en elle, malgré toutes les différences évidentes. Si c’est elle que j’ai appelée, c’est parce que je sais que je trouve en Elia plus qu’une épaule compatissante. Une épaule compréhensive. Qui sait exactement ce que je ressens. Ainsi, quand elle s’arrête en face de moi, je lui souris. « Tu sais, tant que j'ai fais mon tour en avion, tout va pour le mieux. Mais toi Max, qu'est ce qu'il se passe exactement ? » Je ne peux empêcher cette grimace de prendre place sur mon visage pendant quelques courtes secondes. Exactement ? Je ne sais le sais pas moi-même. Peut-être ai-je simplement besoin d’une présence. Elle comprend rapidement mon malaise, reprend la parole. « Allez viens, on va prendre un café. » Je lui en suis reconnaissante d’insister, de vouloir me sortir d’ici. Je pose le stylo, referme le dossier sur lequel je travaillais, et me lève afin de la suivre.

Nous passons les portes de l’infirmerie et nous dirigeons vers la petite cafétéria. En chemin, je me tourne finalement vers elle en haussant brièvement les épaules. « Je me sens un peu bête… » Je lui confie avec un petit sourire. Puis, je continue sur le même ton : Disons que je n’ai pas trop le moral aujourd’hui. Et je me suis dit que tu étais celle que je voulais ennuyer avec mes problèmes. » J’ai un petit rire. Je lui demanderais presque pardon. Et, pourtant, je ne regrette pas. Je le sens, au fond de moi, même si cela ne fait pas si longtemps que nous nous connaissons, Elia ne m’en voudra pas d’avoir pensé à elle.

_________________
maybe i'm not the one for your love, maybe i'll be your heaven above, maybe i'll write a story for two, maybe i'll be the do that you do.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: echoes, silence, patience and grace. (elia)   

Revenir en haut Aller en bas
 

echoes, silence, patience and grace. (elia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CROSS INTO THE BLUE :: Hickam Air Force Base :: Run this base :: Bâtiment médical :: Infirmerie-