AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 Enyo ※ Heroic or alive ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
✈ ÂGE : 27 ans
✈ AVATAR : Keira Knightley
✈ MÉTIER : Conceptrice et manager des systèmes d’information
✈ STATUT : Mère célibataire d'un petit Louarn de 5 ans
✈ GRADE : sous-officier, adjudant-chef
✈ MESSAGES : 76
✈ PSEUDO : Tatsuki
✈ CRÉDITS : Tatsuki
✈ DATE D'ARRIVÉE : 10/03/2014


MessageSujet: Enyo ※ Heroic or alive ?   Lun 10 Mar - 21:41



Enyo Zelda Shields

« Le soldat de métier acquiert un pouvoir de plus en plus grand à mesure que le courage d'une collectivité décline. » de Gilbert Keith Chesterton


NOM Shields.
PRÉNOM(S) Zelda officiellement, mais son second prénom est celui que tout le monde lui connaît : Enyo.
ÂGE 27 ans.
LIEU ET DATE DE NAISSANCE 15 novembre 1986 à Chicago.
MÉTIER conceptrice et manager des systèmes d’information.
CORPS ET GRADE sous-officier, adjudant-chef.
STATUT célibataire, bande de curieux. Et mère d'un petit garçon de 5 ans nommé Louarn.
AVATAR Keira Knightley.
GROUPE got your back.
CREDITS tumblr.
Enyo n'est pas le genre jolie petite poupée que l'on peut manipuler. Au contraire, elle sera plutôt du genre à jouer avec les personnes qui auront l'idée de lui tourner autour. On ne s'approche pas d'elle. On n'entre pas dans sa sphère privée. Jamais. Et quiconque essaye se fera expulser au mieux à coups d'insultes, au pire à coups de pied au derrière – ou dans la mâchoire, ou encore ailleurs, cela dépend de l'énergumène qu'elle a en face d'elle – ce qui fait que rares sont ceux qui la connaissent réellement. Rares sont ceux qui savent quelles blessures sont encore ouvertes au plus profond de son cœur. Et personne n'a à savoir. Elle ne souhaite qu'une chose : qu'ils la laissent gérer seule ses problèmes et qu'ils s'occupent de leurs fesses. Non mais.

Pourquoi on ne s'approche pas d'elle ? Généralement, les gens répondront parce qu'elle est du genre impulsive et volontiers violente. Lorsque quelque chose ne lui plaît pas, si elle n'est pas sur son ordinateur, elle le dit clairement, quitte à être trop franche, insolente, ou à frapper pour appuyer ses propos. Elle a certes le sens du respect envers ses supérieurs mais elle aura tendance à réfléchir d'elle-même au lieu de suivre bêtement les autres. Sauf en cas d'urgence ou d'absolue nécessité, évidemment. Sinon, jouer les moutons, très peu pour elle. Peut-être parce qu'elle est un peu trop intelligente aurait dit son père. Lui, il savait y faire avec la demoiselle. Il savait contrôler son sale caractère, il savait quels défis lui faire relever pour la pousser à donner le meilleur d'elle-même. Elle est intelligente, elle le sait, même si elle a parfois un peu de mal à prendre contact avec la réalité.

Oui, avec son sale caractère, Mademoiselle Shields est quelqu'un d'étrangement contradictoire. Elle peut passer plusieurs jours complètement immergée dans un de ses programmes sans se laisser déconcentrer une seule seconde, il faut même parfois la forcer à aller manger et dormir, puis être incapable de rester concentrée plus de quelques secondes sur quelque chose. Elle a besoin d'être captivée, à partir du moment où elle s'ennuie, on est à peu près sûr de la perdre quelques secondes plus tard. Elle aime s'amuser aussi, elle aime faire la fête, délirer jusqu'au bout de la nuit, raconter toutes les bêtises qui lui passent par la tête, enfreindre les règles... Oui, c'est une rebelle dans l'âme qui pourtant sait se faire d'un calme et d'un sérieux à toute épreuve lorsqu'il le faut. Il faut savoir la suivre, parce qu'elle aime semer les autres. Avec son caractère ou à la course d'ailleurs, même si la maîtrise des armes à feu reste sa grande spécialité, avec le maniement des poignards et de ses poings. Mais cela, c'est bien loin derrière sa maîtrise de l'informatique, évidemment.

Mais derrière la fille de militaire, derrière la demoiselle au tempérament de flamme, on s'étonne lorsqu'on la voit se montrer douce et tendre. C'est ainsi qu'elle est avec sa famille, avec les rares personnes qu'elle apprécie sincèrement. Sa famille est son trésor, et tout particulièrement son fils qu'elle aime plus que tout au monde. Elle ne s'en sort pas extrêmement bien, elle est souvent en retard, elle ne sait pas toujours bien s'y prendre, mais elle fait de son mieux pour son fils. Hé oui, la guerrière sait être protectrice et aimante, aussi curieux que cela puisse paraître. Toutefois...

Enyo, la déesse de la guerre, la destructrice de villes. Elle sait quelle est l'histoire associée à ce prénom, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle le préfère à celui qui lui a été donné à la naissance. Elle sait être courageuse, parfois légèrement inconsciente lorsque son cœur prend le dessus sur son devoir, raison pour laquelle on la confine au sol plutôt que sur le champ de bataille. Elle est toujours passionnée par ce qu'elle fait, un peu trop parfois. Et quand on vient lui marcher sur les pieds ou qu'on interfère avec ses plans, elle se montre très rancunière. Pour autant, elle n'aime pas agir dans le dos, elle préfère les combats à la loyale, confronter quelqu'un de face plutôt qu'en douce. Elle est capable d'organiser des coups par-derrière, évidemment, mais autant que possible, elle évite afin de suivre ses propres principes. Oh, en parlant de ceux-ci. La fidélité en fait parti, évidemment. Mais l'honneur si cher à son père... Non. Parce que, à ses yeux, il vaut mieux parfois être un lâche en vie qu'un héros mort. Elle n'a pas peur de mourir mais, quitte à y laisser son dernier souffle, autant que cela soit utile et non pas pour servir les intérêts de quelques gras bonshommes confortablement installés dans leur fauteuil.


this is my story

my brother, my soul


Les deux enfants font la course dans la maison. Ils se cherchent, ils crient, il se tapent de temps en temps, ils rient avant de repartir de plus belle. Tu es tellement heureuse de pouvoir passer de longues heures avec ton frère, à jouer avec lui. Ta mère veut fréquemment que tu t'intéresses à ses dessins. Tu as cinq ans, le stylisme, ce n'est vraiment pas ton genre. Non, toi, tu es comme ton frère, aussi agitée et bagarreuse que lui. Ton frère, Papillion, fait semblant de te tirer dessus avec un jouet en bois, tu tombes au sol et tu cesses de bouger, comme si tu étais morte. Il s'approche. Il te regarde. Et soudain tu te relèves et lui saute dessus. Une nouvelle fois, vous vous retrouvez au sol, à rire comme les deux enfants que vous êtes. Vous êtes deux et un en même temps, malgré vos trois années de différence. Inséparables. Toujours agités, à vous soutenir dans la cour de l'école, à vous incruster régulièrement dans la classe de l'autre, à imaginer tous les plans possibles pour rester ensembles... Vous êtes difficiles à suivre et, plus encore, difficiles à gérer. Vous êtes les enfants Shields.

-Papillion, Zelda, où êtes-vous ?

Vous vous taisez d'un coup. Vous échangez un regard pétillant d'amusement et vous relevez aussitôt. Cette voix n'est pas celle de votre mère mais celle de votre père. Il est revenu de sa dernière mission il y a quelques jours et vous profitez pleinement de sa présence, lorsque vous n'êtes pas en classe. Vous vous souriez et, sans prononcer le moindre mot, vous allez tous deux vous coller contre le mur, de part et d'autre de la porte. Puis vous faites silence. Vous attendez qu'il entre, qu'il vienne vous chercher... Et lorsque vous le voyer passer l'encadrement de la porte, vous lui sautez dessus.

-À l'assaut !!! fais-tu en riant.

Il vous attrape aussitôt dans ses bras, pas surpris le moins du monde, et vous entraîne jusqu'au canapé sur lequel vous vous écroulez tous les trois, riant aux éclats. Tu es heureuse. Ta mère est toujours très occupée, trop fifille pour toi, mais tu as un frère avec qui tu partages tout, qui connaît tous tes secrets, un frère qui te soutient et inversement. Et un père que tu rêves de rendre fier de toi. Tu travailles bien à l'école, tu as de bonne notes, tout comme ton aîné. Mais tu ne le fais pas pour ta mère, non. Tu le fais pour lui, pour que lorsque ton père vous appelle, il puisse avoir de bonnes nouvelles, pour qu'il puisse comprendre que, depuis le front, sa fille se bat contre l'ennui afin de devenir, un jour, aussi forte que lui. Ton père, ton héros, et ton frère, ton âme. Tu es à ta place, tout simplement.


just like a delinquent

Tu avances dans les couloirs de l'école, la tête haute. Quelques personnes se retournent sur le passage de la gamine de quatorze ans que tu es. On te regarde de travers, avec tes cheveux teints en noirs, ta tenue un peu trop rock, tes lourdes docs et surtout à cause des rumeurs qui circulent. Beaucoup connaissent ton frère, il fait facilement parler de lui avec son look assez similaire mais surtout ses nombreux ennuis avec la justice. Il fait parti d'un petit groupe de jeune délinquants, il fait toutes les bêtises du monde avec eux. Faire cramer des voitures ? Facile. Presque autant que de crever les pneus des voitures de police. Tu l'accompagnes dans quasiment toutes ses sorties avec sa bande. Toi, trop jeune pour jouer les racailles ? Oh, peut-être mais tu n'en as rien à faire de ce que les autres peuvent bien penser. Tu es toi et faire des fugues te plaît. Tout comme jouer avec le feu, taguer les murs du commissariat du coin, provoquer les forces de l'ordre, les insulter, les ridiculiser... Tu es une délinquante, au plus grand désespoir des parents. Faire l'école buissonnière est un réel plaisir, tu t'ennuies toujours tellement en classe. Les cours ne te passionnent pas, ors tu as besoin d'être captivée sinon tu ne fais rien. C'est ce qui se passe lorsque tu te retrouve derrière une table, à écouter un prof déballer ses connaissances et se prendre pour le plus intelligent. Les rabaisser à leur niveau est aussi un jeu qui te passionne, au passage.

Mais pour l'instant, tu cherches quelqu'un. Tu as un compte à régler. Non, cela n'a rien à voir avec le fait que tu aies passé une partie de la nuit en prison. Enfin... Un peu quand même. Tu es habituée à la cellule de dégrisement, ou celles où tu es mise en observation, lorsque les forces de l'ordre t'attrapent après avoir fait une bêtise. Tu as déjà pris pour ton frère. Tiens, au passage, vous avez décidé de changer de prénom depuis quelques années. Désormais, on vous appelle toujours Ares et Enyo. Plus classe. Bref. Si vous vous êtes retrouvés en cellule cette nuit, c'est parce que ton cher Ares s'est fait lâcher par sa petite amie et que, les autres et toi-même, avez tout fait pour lui changer les idées. L'alcool, la musique à fond dans la rue, les tags... Vous avez mis un joyeux bazar. Et votre mère n'était pas contente du tout lorsqu'elle est venue vous chercher. Tu n'en as rien à faire. Il n'y a que ton père pour avoir une quelconque autorité sur toi et il est loi, très loin. Encore sur le champ de bataille, avec ses hommes. Il n'est jamais à la maison, donc personne ne peut vous contrôler, ton frère et toi. Et là, tu as une idée bien précise en tête. Il te faut déambuler de longues minutes dans les couloirs pour enfin trouver la fille que tu cherches. Au milieu de sa bande de dindes. Cool, tu vas lui flanquer la honte de sa vie. Et tant pis si elle a trois ans de plus que toi. Sans la moindre douceur, tu pousses les pintades qui gloussent de mécontentement. Qu'elles aillent voler ailleurs.

-Dis-donc, Owens. Qu'est-ce que t'as osé faire à mon frère ?

Tu parles fort, on se retourne vers vous. La brune sourit, pourtant. Quoi, cela la fait rire de te voir venir pour défendre ton frère ? Il faut qu'elle intègre quelque chose : personne ne touche à ta moitié. Et s'il souffre, alors l'autre souffrira dix fois plus. Foi de Shields.

-Je l'ai largué. En quoi ça te regarde ?
-Tout ce qui touche mon frère me regarde, sal***.
-Oh, la mioche elle va se calmer, et tout de suite.
-Si tu savais ce qu'elle te dit la mioche...
-Quoi, qu'elle jalouse mon physique parfait ?
-Non merci, la chirurgie esthétique, très peu pour moi.


Elle te regarde de travers tandis que tu te contentes de lui sourire. Pourquoi chirurgie esthétique ? Oh, elle va rapidement comprendre. En effet, après avoir laissé passé quelques secondes, tu lui envoies ton poing dans le nez, de toutes tes forces. Elle en perd l'équilibre, s'étale au sol et c'est avec une malsaine satisfaction que tu vois son nez pisser le sang. Tu es sûre et certaine de le lui avoir cassé. Tu es certes plus jeune, niveau force brute elle pourrait t'en coller une belle mais il faudrait déjà qu'elle t'attrape. Tu es une championne à la course et, depuis tes six ans, tu passes toujours au moins une heure à t'entraîner à te battre avec ton frère. Vous prenez des cours de combats, d'autres pour maîtriser les armes à feu. Vous êtes doués. Tu aimes te battre, parce que dans ces moments l'adrénaline pulse dans tes veines, tu te sens libre, invincible. Tu pourrais l'exploser là, par-terre, sans le moindre scrupule. Mais on ne frappe pas quelqu'un à terre, cela fait parti de tes principes. Alors tu te contentes de la regarder, méprisante.

-Je te préviens une dernière fois. Pose ne serais-ce qu'une nouvelle fois le regard sur mon frère, et je peux te jurer qu'il n'y aura pas que ton nez de cassé. Maintenant, adieu la morue.

Avec toute la classe du monde, tu fais volte-face, faisant voltiger tes longs cheveux derrière toi. Elle n'existe plus à tes yeux, à présent. Elle n'osera pas blesser à nouveau ton cher frangin. Et lorsqu'il apprendra ce que tu as fait, il te fera la tête une dizaine de minutes avant de rire avec toi. Tu le connais si bien... En attendant, tu vas peut-être aller faire un tour en mathématiques, histoire de te prendre un peu la tête avec le professeur. Tu aimes bien ses démonstrations, parce qu'elles sont bien construites et que donc les démonter se révèle être un véritable défi. Et tu aimes les défis, c'est ce qui te passionne.


real heroes are dead

Tu te mordilles la lèvre, très concentrée. Que fais-tu ? Tu essayes d'infiltrer le site de la maison blanche. Oui, c'est un défi comme un autre que tu t'es lancé. Tu es douée en informatique, tu fais des programmes depuis de nombreuses années et lorsqu'il s'agit de pirater certains sites, tu te révèles assez douée. Mais c'est compliqué, tu passes plusieurs heures par jour à t'entraîner, à apprendre par toi-même, à découvrir toutes les possibilités de l'informatique. Tu es heureuse dans ce domaine, autant que quand tu sors t'entraîner avec ton frère. Mais il n'est plus à la maison. Tu as dix-sept ans aujourd'hui, lui en a vingt, il est dans une école militaire, il termine sa deuxième année. Tu es fière de lui même si son absence est plus que douloureuse. La maison te semble tellement vide quand il n'est plus là pour t'aider à passer le temps... Enfin, tu t'occupes comme tu peux en traumatisant tes professeurs, en t'occupant de son chien et en passant de longues heures à t'entraîner dans tes domaines de prédilection.

Soudain, un bruit de chute te fait sursauter. Mais que ? Il n'y a que ta mère qui est présente, qu'est-ce qu'elle a bien pu faire tomber ? Habituellement, elle t'appelle à l'aide lorsqu'elle a des choses lourdes à soulever. Un bref soupir t'échappe tandis que le chien de la famille se met à aboyer. Tu sors donc de ta chambre et cherche dans toutes les pièces l'origine de ce bruit. Dans le salon, tu trouves ta mère au sol.

-Maman ?!

Tu te précipites à ses côtés, sentant une pointe d'inquiétude faire surface dans ton esprit. Que lui est-il arrivé ? Tu lui tapotes les joues, elle papillonne des yeux... Ouf, au moins, elle n'a pas l'air d'être trop malade. Mais qu'est-ce qui a bien pu la mettre dans un tel état ? État ? Oui, parce que tu la vois pleurer. Quelques longues secondes, tu observes les larmes couler le long de ses joues, avant de remarquer une lettre dans sa main. Fronçant les sourcils, tu tends une main et attrapes l'enveloppe sur la table. Ce sceau... Celui de l'armée... Tu déglutis péniblement, ayant un très mauvais pressentiment. Doucement, tu lui retires le bout de papier tout froissé avant d'y jeter un coup d’œil inquiet. Tu lis alors le message bien trop administratif à ton goût.

« Madame Shields.
J'ai le malheur de vous annoncer que votre époux, Harvey Shields, est décédé sur le champ de bataille.
Toutes nos condoléances. »

Tu ne lis pas plus. Tu ne veux pas en lire plus. Tu as l'impression que le sol s'écroule sous tes pieds. Tu as l'impression de tomber, de sentir ton cœur se briser. Ton père... Mort ? Sur le champ de bataille ? Non, il ne peut pas, il est trop expérimenté, il... Tu ne vas pas bien. Pas bien du tout. Ta tête tourne et tu serres les dents. Ne pas craquer. Il faut être forte. Il faut garder la tête haute. Comme il te l'a appris. Mais pourquoi est-il mort, hein ? Pour des idées ? Pour une guerre économique ? C'est... Tu te lèves et va plutôt chercher un verre d'eau. Le temps de le remplir, tu te mords la lèvre, essayant de comprendre, d'accepter. Mais c'est si dur... Il est mort pour l'honneur, mais au final, à quoi sa mort a-t-elle servie ? À rien. Tu secoues la tête puis portes le verre à ta mère pour l'aider à se remettre. Maintenant, il va te falloir trouver les bons mots pour appeler Ares et lui expliquer la situation...


What about me
PSEUDO/PRÉNOM : Tatsuki. ÂGE : 21 ans les gens. PRÉSENCE : 6/7 niveau présence, un peu moins pour les rps, ça dépendra de mes périodes. OÙ TU AS CONNU LE FORUM : on m'en a parlé. ♥ PERSONNAGE INVENTÉ OU SCÉNARIO : inventé. CRÉDIT DE LA FICHE : Tumblr, c'est déjà écrit pour la citation. :3 UN DERNIER MOT : Chouquette !



Dernière édition par Enyo Shields le Jeu 13 Mar - 23:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 27 ans
✈ AVATAR : Keira Knightley
✈ MÉTIER : Conceptrice et manager des systèmes d’information
✈ STATUT : Mère célibataire d'un petit Louarn de 5 ans
✈ GRADE : sous-officier, adjudant-chef
✈ MESSAGES : 76
✈ PSEUDO : Tatsuki
✈ CRÉDITS : Tatsuki
✈ DATE D'ARRIVÉE : 10/03/2014


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Lun 10 Mar - 21:44



one war, one love

Et voilà, vous avez passé le nouvel an. Tu as passé le nouvel an, les trois derniers mois sur le champ de bataille, à aider les hommes à avancer, à tâter le terrain pour eux, à les aider, tout. Tu n'as que vingt-et-un ans pourtant, que viens-tu faire ici, en pleine guerre ? Tu as fait tes deux ans pour devenir intégrer l'armée de terre en tant que sous-officier, exactement comme ton frère. Lui a choisi un autre domaine que toi, il est combattant de la cynotechnie, toi combattante du génie, exactement comme ton père. Tu es certes encore débutante mais cela ne te dérange pas. Tu es sur le champ de bataille, sur le terrain, tu peux agir directement pour l'équipe et c'est cela qui te plaît. Enfin, tu t'inquiètes tout de même pour ton frère. On envoie rarement son équipe sur le champ de bataille, il se met bien trop en danger à ton goût. Tu le lui as fait remarquer. Oui oui, vous êtes bel et bien dans le même camp l'un et l'autre. Vous étiez ensemble quand votre mère vous a appelé pour vous souhaiter un bon noël et une bonne année. Tu as eu du mal à ne pas lui répliquer qu'elle sera bonne si l'un ou l'autre ne meure pas dans les mois à venir. Toi, pessimiste ? Non, juste réaliste. Vous n'êtes plus des enfants, c'est la vraie guerre, avec de vraies armes. Combien de compagnons sont morts sous les balles ? Tu ne veux même pas compter. Tu secoues la tête. Voilà plusieurs nuits que tu dors peu, il faudrait que tu te reposes avant de finir par commettre une erreur. Oui, c'est une excellente idée. Sauf que...

-Mademoiselle Shields est-elle encore debout ?

Tu souris, sincèrement. Cette voix... Non, ce n'est pas celle d'Ares mais tu l'aimes tout autant. À qui appartient-elle ? À un certain Cadr, un ami de ton frère et l'homme que tu aimes. Tu en as mis du temps, à trouver un homme te convenant. Mais l'attente valait la peine. Il est souriant, drôle, il parvient toujours à te détendre mais il est aussi courageux, il supporte ton tempérament de flamme, il est un bon soldat, obéissant mais réfléchi. Il a du caractère et c'est tout ce que tu aimes. Tu te relèves alors, glissant une main dans tes courts cheveux redevenus clairs depuis les années, et écartes la toile de ta tente, attrapant son haut kaki et l'attirant à l'intérieur.

-Tu sais que tu ferais mieux de regagner ta tente ?
-Oui, je sais, mais tu m'ensorcelles, comment pourrais-je te résister ?


Tu ris légèrement, te moquant de lui à ta manière, mais il te fait taire en venant t'embrasser. Tu ne cherches pas une seule seconde à lui résister : tes mains glissent sur sa nuque, l'attirant tout contre toi. Il se laisse faire, te collant contre lui. Hum... Tu l'aimes. Vraiment, purement, plus que tu n'aurais pu l'imaginer. Vos tenues de l'armée disparaissent bien vite mais tu n'en as tellement rien à faire. Il est là, il est à tes côtés pour cette nuit encore. Tu ne demandes rien de plus, si ce n'est savoir ton frère à l'abri et se reposant dans sa tente. Te faisant sauvage, devenant panthère, tu prends rapidement le dessus sur votre étreinte, l'amenant là où tu en as envie. Tu l'aimes mais c'est toi qui domine, il aura beau essayer, jamais tu ne lui laisseras la main. Il ne faut pas croire. Ses doigts glissent dans tes cheveux, sur ta peau, t'arrachant de fréquents frissons... Cette nouvelle nuit promet d'être... Agitée, endiablée et passionnée. Comme si souvent depuis que tu es réellement sur le front.


last day of a life

Tu serres les dents. Tu ne devrais pas dire le moindre mot, tu le sais bien. Tu dois te taire et juste écouter tes supérieurs te démonter. Tu sais bien que ton dernier exploit n'est pas au goût de tout le monde, mais il n'y a aucune perte à déplorer de votre côté. Tu as tout prévu. Tu as toujours tout prévu. Tu continues encore, même s'il semblerait que tes supérieurs pensent que tu as perdu la tête. Roh, si peu. Tu es juste un peu plus inconsciente qu'avant mais rien de bien grave. Oui, enfin, ce n'est pas ce que le médecin du camp a dit en te voyant revenir, l'épaule perforée par une balle. Mais votre assaut a réussi, il n'y a que cela qui compte à tes yeux. Laisser des collègues aux mains de l'ennemi est une idée qui t'est insupportable, peu importe les stratégies des chefs. Tu secoues la tête, ramène quelques mèches dans le rang d'un geste désinvolte, lorsque ton supérieur se retourne vers toi.

-Sous-officier Shields. Notre décision est prise. Vous êtes suspendue de vos fonctions et devez rentrer au pays. Je vais vous donner l'adresse d'un des psychologues de la base qui suivra votre cas et me fera régulièrement des rapports. Et ce n'est pas un conseil mais un ordre.

Tu serres un peu plus les dents. Il a deviné ton envie de contester, il a compris que tu n'étais pas d'accord, que tu comptais bien rester ici. Mais tu connais ces types. Tu sais que quand ils ont pris une décision, ils ne changent pas d'avis. Tu es consignée, renvoyée comme un vulgaire pion. Ce que tu es au passage. Le regard brûlant de colère, tu les regardes, tous... Et, avec toute l'insolence du monde, leur adresses un magnifique doigt d'honneur avant de faire rapidement volte-face, comptant bien gagner ta tente. Voilà, ils vont aussi te renvoyer pour insolence, insubordination et tout ce qu'ils voudront, tu n'en as rien à faire. Qu'ils aillent voir ailleurs si tu y es. Dans ta tente, il ne reste déjà plus grand chose. Voilà plusieurs semaines que tu as rangé tes affaires, renvoyé la plupart de tes effet personnels. Tu savais que tu partirais. Quelqu'un entre, tu te retournes alors pour faire face au seul homme qui a pris ta défense face aux autres.

-Major ?
-Je suis navré, Shields. J'ai pourtant essayé mais...
-Ne vous en faites pas, j'ai compris. Ils ne supportent pas qu'on conteste les ordres. Je serais pareille à leur place, mais puisqu'ils n'avaient pas envie d'aller en aide à leurs subordonnés, il a bien fallu que je le fasse. Je ne regrette rien, j'ai fait ce que j'avais à faire.
-Vous êtes un bon élément mais bien trop peu prudente depuis que ça s'est passé... Une pause ne peut que vous faire du bien. Et si jamais vous avez besoin de mon soutien à l'avenir, sachez que vous pourrez compter sur moi. Je peux vous l'assurer.
-Je n'ai pas besoin de pause.
-Vous en avez besoin. Mentalement et... Physiquement.


Tu lui lances un regard noir. Qu'est-ce donc que ce fameux ça ? Hé bien... Un accident. Un problème lors d'une mission que Cadr et Ares effectuaient ensemble, avec d'autres hommes. Ils ont eu un problème. Tu n'as pas tout compris, tu n'as même pas cherché à comprendre. Le chien de ton frère est mort, lui est gravement blessé, au point d'avoir été évacué et ramené au pays. Au moins, il est conscient et en vie, tous n'ont pas eu cette chance... Comme Cadr. Il est mort ce jour-là. Perdre ton amant alors que vous aviez prévu de vous fiancer en revenant de mission et presque perdre ton frère dans la même journée, cela a bien failli te faire perdre la tête. Tu as pété un câble, tu as pleuré, tu as détruit tes affaires personnelles avant de te calmer... Et de te plonger à fond dans tes missions. Tu es allé trop loin, au goût de certains. Mais il y a peut-être un autre point qui leur pose problème. Ce point même qu'il a évoqué en dernier. Besoin physiquement. Tu as du mal à cacher ton ventre qui s'arrondit et la dernière fois que le médecin t'a examinée, il a rapidement fait savoir que tu étais enceinte. De Cadr. Tu ne peux l'être que de lui, et si cette perspective te rappelle que tu as gardé une part de lui avec toi, l'enfant à naître ne connaîtra jamais son père. Triste histoire, vraiment. Mais tu ne veux pas y songer. Pas encore.

-Merci de votre soutien. Maintenant, si vous voulez bien, j'ai des bagages à faire.

Ta voix est dure, sèche. Il semble comprendre que tu n'es pas d'humeur étant donné que, dans un soupir et avec dignité, il s'en va. Tu lui balancerait bien ta botte à la figure mais tu as la décence d'éviter une telle réaction. Le respect des supérieurs, même si tu ne le fais pas toujours, est quand même une règle importante. Alors tu vas rentrer au pays, à la base. Au moins, tu pourras soutenir ton frère qui vit très mal son hospitalisation et, sans nul doute, donner naissance à ton futur enfant en un lieu plus sûr que le champ de bataille. Même si tu as encore le temps.


welcome Louarn

Tu regardes ton fils, un doux et tendre sourire étirant tes lèvres. Il dort, comme le bébé qu'il est. D'ici deux jours, tu quitteras la maternité. Ton frère et toi vous êtes trouvé un appartement non loin de la base et de l'hôpital, un compromis pour rester dans votre milieu et continuer les soins et les séances de rééducation pour lui. Quant à toi, tu ne pouvais pas regagner tes quartiers, pas avec ton petit garçon. Le temps que les choses s'arrangent, le temps de savoir si ta demande de mutation sera acceptée. Tu ne peux plus faire parti de l'armée de terre, tu sais que jamais plus ils ne te renverront sur le terrain. C'est fini pour toi, tu es cantonnée au pays, à la base et tu détestes être inactive. Pour le moment, tu le supportes. Pour ton petit garçon. Mais tu sais que tu deviendras rapidement folle si tu ne te trouves pas une occupation. Si on ne peut te renvoyer sur le terrain, tu te dois de te rendre utile. Mais pas au sein de la même armée. On te connaît. On connaît ton histoire. Tu ne veux plus entendre de remarques, c'est bien trop douloureux. Oh oui, bien trop. Deux petits coups se font entendre à ta porte.

-Maman est réveillée ?
-Ravale ton humour à deux balles et entre Ares. Mais pas trop de bruit.


Tu ris légèrement quand tu vois ton frère pousser la porte et entre avec précautions. Il n'est pas encore tout à fait remis et tu doutes qu'il le soit un jour totalement. Mais tu sais qu'il ne veut pas de remarque à ce propos alors tu te tais, posant simplement un tendre regard sur lui aussi. Lui qui vient voir son neveu dormir. Tu as bien du mal à ne pas éclater de rire, à le voir gagatiser devant la bouille du bébé. Ah la la. Et lui qui avait fait le parti que votre mère serait tout le temps sur place, à baver devant son petit-fils et lui imaginer tout plein de tenues farfelues. Tu aurais dû parier que, lui, passerait son temps à regarder le petit avec de grands yeux pleins d'étoiles.

-T'en auras un à toi un jour, en attendant, ne bave pas sur le mien.
-Très drôle. Comment tu vas ?
-Encore un peu fatiguée, mais c'est supportable. J'ai hâte de partir. Et toi ?
-Je m'en sors. Mais j'ai aussi hâte de te voir revenir, tu me manques...
-Toi aussi tu me manques...


Il vient t'embrasser sur le front, tu fermes alors lors yeux, profitant de ce doux contact. Ton frère est resté ta moitié. Une moitié mutilée, à jamais marquée par la guerre. Une partie de toi est restée là-bas, en Afghanistan. Une partie douloureuse, qui ne parvient pas à se refermer, malgré les mois. Tu laisses ton frère se reculer et regarder à nouveau son neveu. Tu souris alors. Il est infernal.

-Je suis sûr que Louarn ressemblera à son père... Niveau tempérament surtout, mais il a beaucoup hérité de tes traits angéliques.
-Tant qu'il ne devient pas un monstre semblable à ceux qu'on était, jeunes...
ris-tu.

Il rit avec toi, alors que tu poses doucement ta main près de la tête de ton fils. Louarn... Louarn Tikva de ses deux prénoms. Ton petit ange que tu aimes déjà. Il est tout ce qui te reste de ton cher amour... Il est ton traitement, l'une des deux raisons pour lesquelles tu dois continuer à te battre. Tu as perdu quelqu'un qui t'était cher mais ce petit ange est la promesse d'un être à aimer et protéger, plus que tu ne l'as jamais fait.


Hawaii, an island where get a new lease of life

Tu t'étires un peu sur ton siège, baillant un bon coup. Enfin, programme fini. Tu y as passé trois journées complètes mais, enfin, il fonctionne. Maintenant tu n'as plus qu'à chercher toutes les failles éventuelles. Mais pour l'heure, il semblerait que tu doives faire autre chose. En effet, un réveil sonne. C'est l'heure de partir pour aller chercher Louarn à l'école. Heureusement que tu es parvenue à trouver une nourrice pour le garder, parce que si quelque fois tu as l'autorisation de travailler depuis tes appartements, ce n'est pas toujours le cas et dans ces moments là tu n'as pas le temps de t'occuper de ton bout de chou. C'est dur, tu as déjà dû quitter ton frère, ta première base pour Hawaï et, loin de ton complément d'âme, tu as eu énormément de mal à t'adapter. Mais comme il semblerait que tu aies cette capacité dans tes gènes, tu y es parvenue. Tu t'es reconstruite, tu t'es trouvée une filière dans laquelle tu peux être utile tout en sachant que, à force de faire pression, on t'autorisera peut-être à retourner sur le front. Ce n'est pas sûr que tu y retournes, tu as quelqu'un à protéger ici, que deviendrait-il si tu partais à nouveau en mission ? Gardé par ton frère ? Non, tu n'aimes pas ta belle-sœur. Oui oui, c'est une raison.

En bref, tu t'étires et vas plutôt enfiler autre-chose que ton vieux débardeur. Juste histoire d'être un minimum présentable, après t'être recoiffée en glissant tes doigts dans tes cheveux. Tu vas avaler un grand verre d'eau froide puis tu sors, enfilant ton blouson de moto, ton casque et celui pour Louarn. Sur ce, tu pars. L'île est magnifique, il faut bien que tu te l'avoue. Presque paradisiaque. Comment rêver meilleur contexte pour ton fils ? Lui ne connaît que cette île et ses paysages à couper le souffle, bien loin de Chicago, cette ville dans laquelle tu as vécu les premières années de ta vie. Tu lui apprends tout ce que tu peux, même s'il est encore jeune. Il n'a que cinq ans, ton pauvre fils. Et il en voit de toutes les couleurs. Tu n'es pas la meilleure des mères qui soit, la tienne était plus douée que toi, mais tu fais de ton mieux avec les moyens du bord. Ton travail est très important mais tu sais prendre des pauses lorsque ton fils a besoin de toi. Il n'a rien à dire, tu le sens, tu le sais. C'est une fusion qui ressemble beaucoup à celle que tu partages avec Ares. La moto roule, tu retirerais volontiers ton casque mais ce n'est pas prudent et tu te dois de montrer l'exemple. Tant pis. Quelques temps plus tard, tu fais un magnifique dérapage juste devant les grilles de l'école. Juste au moment où celles-ci s'ouvrent. Pile à l'heure, pour une fois. Oui, tu arrives régulièrement en retard, voir très en retard. Tu laisses ta moto contre un mur, coupe le contact, enfourne la clé dans une poche et, casque à la main, tu gagnes l'entrée. Tu souris un peu à la maîtresse et, quelques secondes plus tard...

-MAMAN !!!

Riant, tu attrapes le petit brun qui te saute dans les bras, le faisant joyeusement tournoyer dans les airs. Il est dans tes bras, il rit, tu ne demandes rien d'autre, tu es heureuse. Et l'autre crétin de psychologue qui dit que tu es toujours inapte à repartir en mission. Tu lui en foutrais toi, des inaptitudes. Bref. Tu l'embrasses sur les deux joues avant de le reposer doucement au sol. Il te montre un dessin, tout content de son travail. Tu souris doucement, il a essayé de vous dessiner, tous les deux. C'est un dessin d'enfant, c'est maladroit, mais tu trouves cela mignon. Alors tu lui accordes un nouveau bisou avant de ranger le dessin dans son sac. Tu le regardes alors, plongeant ton regard dans le sien. Oh, Louarn...

-Dis-moi, Lou. Qu'est-ce que tu dirais qu'on aille faire un tour sur la plage avant de rentrer ? Tu pourras te tremper les pieds et tu me raconteras ta journée. Ça te dit ?
-Owi !!! À la plage !!!


Tu ris à nouveau, le laissant filer jusqu'à la moto tout excité. Ah la la. Il est aussi agité que toi à son âge, ce petit. Plus mignon. Plus gentil. Il ressemble à son père... Un soupir t'échappe tandis que tu lèves les yeux vers le ciel sans nuages. Cadr te manque. Il devrait être à tes côtés, profiter de ce bonheur avec son fils, le faire rire, lui apprendre son humour si particulier... Tu secoues la tête. Ne pas réfléchir, tu as un gamin à emmener sur la plage. Un gamin qui met mal son casque au passage. Retrouvant ton sourire, tu vas alors l'aider. Ah, ton fils... Qu'est-ce que tu serais devenue sans lui ? Tu l'ignores.



Dernière édition par Enyo Shields le Jeu 13 Mar - 22:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Lun 10 Mar - 21:46

First !
Keira  
Même si je te l'ai déjà dit, bienvenue sur le fo et courage pour ta fiche  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✈ ÂGE : vingt-six ans.
✈ AVATAR : emilia clarke.
✈ MÉTIER : infirmière psychologue.
✈ STATUT : célibataire.
✈ GRADE : sous-officier, sergent chef.
✈ MESSAGES : 304
✈ PSEUDO : beautiful days (rose).
✈ CRÉDITS : tearsflight (avatar) rose (gifs).
✈ DATE D'ARRIVÉE : 09/03/2014


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Lun 10 Mar - 22:40

Je l'ai fait sur la CB mais bon, c'est pas pareil.   
  BIENVENUE.

J'ai hâte de lire ta fiche, tiens.   

_________________
maybe i'm not the one for your love, maybe i'll be your heaven above, maybe i'll write a story for two, maybe i'll be the do that you do.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 27 ans
✈ AVATAR : Keira Knightley
✈ MÉTIER : Conceptrice et manager des systèmes d’information
✈ STATUT : Mère célibataire d'un petit Louarn de 5 ans
✈ GRADE : sous-officier, adjudant-chef
✈ MESSAGES : 76
✈ PSEUDO : Tatsuki
✈ CRÉDITS : Tatsuki
✈ DATE D'ARRIVÉE : 10/03/2014


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Lun 10 Mar - 22:44

Merci beaucoup vous deux !   

_________________

Freedom, duty, family, homeland, passion, army. It's just a balance between two parts of a life, two parts of a character. There are two reasons to live today : family and comrades in arms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 31 ans
✈ AVATAR : Jamie Dornan
✈ MÉTIER : Instructeur de pilotage, ancien pilote de chasse aujourd'hui déclaré inapte
✈ STATUT : Célibataire
✈ GRADE : Officier, lieutenant
✈ LOCALISATION : Hickam Air Force base
✈ MESSAGES : 425
✈ PSEUDO : blue velvet.
✈ CRÉDITS : Tearsflight
✈ DATE D'ARRIVÉE : 12/01/2013


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Mar 11 Mar - 7:32

Encore bienvenue    Superbe choix d'avatar, hâte de te lire   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 35 ans
✈ AVATAR : AlexhotO'Loughlin
✈ MÉTIER : Anciennement des Navy Seals, actuellement sans emploi mais à la recherche de sa mémoire. C'est un boulot à temps plein, non ?
✈ STATUT : Célibataire. Du moins, il le croit
✈ GRADE : Ancien Lieutenant-Colonnel
✈ LOCALISATION : Honolulu, à fouiner ici ou là et à chercher des indices concernant son identité et sa mémoire perdue
✈ MESSAGES : 173
✈ PSEUDO : Nao'
✈ CRÉDITS : Nao' & Silver Lungs pour la sign'
✈ DATE D'ARRIVÉE : 09/03/2014


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Mar 11 Mar - 8:21

Très bon choix d'avatar ^^

Bienv'nue à toi et bon courage pour ta fichette ^^

_________________
AARON ELIJAH MCKNIGHT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 27 ans
✈ AVATAR : Keira Knightley
✈ MÉTIER : Conceptrice et manager des systèmes d’information
✈ STATUT : Mère célibataire d'un petit Louarn de 5 ans
✈ GRADE : sous-officier, adjudant-chef
✈ MESSAGES : 76
✈ PSEUDO : Tatsuki
✈ CRÉDITS : Tatsuki
✈ DATE D'ARRIVÉE : 10/03/2014


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Mar 11 Mar - 11:33

Merci beaucoup Asher et Elijah !   

_________________

Freedom, duty, family, homeland, passion, army. It's just a balance between two parts of a life, two parts of a character. There are two reasons to live today : family and comrades in arms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Mar 11 Mar - 11:38

Tiens, ça faisait longtemps que j'avais pas vu Keira sur un forum, mais c'est un bon choix !   
Bienvenue et bon courage pour ta fiche. =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✈ ÂGE : 27 ans
✈ AVATAR : Keira Knightley
✈ MÉTIER : Conceptrice et manager des systèmes d’information
✈ STATUT : Mère célibataire d'un petit Louarn de 5 ans
✈ GRADE : sous-officier, adjudant-chef
✈ MESSAGES : 76
✈ PSEUDO : Tatsuki
✈ CRÉDITS : Tatsuki
✈ DATE D'ARRIVÉE : 10/03/2014


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Mar 11 Mar - 12:01

Merciii !   
Oooh, Boyd en vava... Je l'ai eu en vava il y a quelques années;.. Que de souvenirs...

_________________

Freedom, duty, family, homeland, passion, army. It's just a balance between two parts of a life, two parts of a character. There are two reasons to live today : family and comrades in arms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 33 ans
✈ AVATAR : Michelle Borth
✈ MÉTIER : Agent de renseignement dans l'espionnage
✈ STATUT : Encore faudrait-il qu'il se souvienne de nous pour vous répondre
✈ GRADE : Officier, Capitaine
✈ LOCALISATION : Hickam Airforce Base ou avec lui, à essayer de lui faire retrouver la mémoire
✈ MESSAGES : 168
✈ PSEUDO : Squirella
✈ CRÉDITS : Saku's & Tumblr
✈ DATE D'ARRIVÉE : 09/03/2014


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Mar 11 Mar - 12:55

Keira + le pseudo    Magnifique choix

Bienvenue ma belle   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 27 ans
✈ AVATAR : Keira Knightley
✈ MÉTIER : Conceptrice et manager des systèmes d’information
✈ STATUT : Mère célibataire d'un petit Louarn de 5 ans
✈ GRADE : sous-officier, adjudant-chef
✈ MESSAGES : 76
✈ PSEUDO : Tatsuki
✈ CRÉDITS : Tatsuki
✈ DATE D'ARRIVÉE : 10/03/2014


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Mar 11 Mar - 14:26

Merci !!!   
Beau choix de vava aussi ! :3 Et j'avoue que Alana m'était un prénom inconnu mais très joli...

_________________

Freedom, duty, family, homeland, passion, army. It's just a balance between two parts of a life, two parts of a character. There are two reasons to live today : family and comrades in arms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Jeu 13 Mar - 19:39

Bienvenue   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✈ ÂGE : trente ans.
✈ AVATAR : hayden christensen.
✈ MÉTIER : paramedic militaire.
✈ STATUT : tout le monde est invité.
✈ GRADE : sous-officier, staff-sergeant.
✈ LOCALISATION : hickam air force base, ou dans le lit de ta femme.
✈ MESSAGES : 159
✈ PSEUDO : AMERICAN HEIST.
✈ CRÉDITS : avatar (rubikscube.) — gifs (mine) — quote (crash this train, joshua james.)
✈ DATE D'ARRIVÉE : 10/03/2014


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Jeu 13 Mar - 19:41

What a Face

_________________

    If this is to end in fire, Then we should all burn together, Watch the flames climb high into the night. And if we should die tonight, Then we should all die together, Raise a glass of wine for the last time, watch the flames burn auburn on The mountain side, Desolation comes upon the sky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 27 ans
✈ AVATAR : Keira Knightley
✈ MÉTIER : Conceptrice et manager des systèmes d’information
✈ STATUT : Mère célibataire d'un petit Louarn de 5 ans
✈ GRADE : sous-officier, adjudant-chef
✈ MESSAGES : 76
✈ PSEUDO : Tatsuki
✈ CRÉDITS : Tatsuki
✈ DATE D'ARRIVÉE : 10/03/2014


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Jeu 13 Mar - 19:52

Merci Megara !

Jax : Oui mon chou ?   
Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 31 ans
✈ AVATAR : Jamie Dornan
✈ MÉTIER : Instructeur de pilotage, ancien pilote de chasse aujourd'hui déclaré inapte
✈ STATUT : Célibataire
✈ GRADE : Officier, lieutenant
✈ LOCALISATION : Hickam Air Force base
✈ MESSAGES : 425
✈ PSEUDO : blue velvet.
✈ CRÉDITS : Tearsflight
✈ DATE D'ARRIVÉE : 12/01/2013


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Ven 14 Mar - 6:35

J'adore ton histoire, et ta plume est magnifique    Je n'ai rien à redire, alors je te valide de ce pas   

Bienvenue dans l'aviation
Cross into the blue

Félicitations, tu es validé(e) ! Ton aventure parmi va pouvoir commencer, mais avant toute chose, il te reste encore quelques papiers à remplir. Au cas où le staff ne l'aurait pas encore fait, assure-toi que ton avatar et ton métier ont bien été recensés. Ensuite, nous t'invitons à ouvrir dès à présent ta fiche de liens afin de t’intégrer au plus vite. Prends le temps de la compléter au mieux, ce n'est jamais agréable de tomber sur un sujet rempli de "UC". N'oublie pas non plus de faire une demande de logement. Si tu es une nouvelle recrue, des colocataires te seront attribués ! Après tout ceci, n'hésite pas à aller flooder, c'est le meilleur moyen pour créer des liens avec les membres du forum.
Nous te souhaitons une superbe aventure parmi nous, sache que le staff reste à ta disposition si tu as des questions I love you Amuse-toi bien !


_________________
There's no need to justify or categorize each others company © signature by anaëlle.

Just broke:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✈ ÂGE : 27 ans
✈ AVATAR : Keira Knightley
✈ MÉTIER : Conceptrice et manager des systèmes d’information
✈ STATUT : Mère célibataire d'un petit Louarn de 5 ans
✈ GRADE : sous-officier, adjudant-chef
✈ MESSAGES : 76
✈ PSEUDO : Tatsuki
✈ CRÉDITS : Tatsuki
✈ DATE D'ARRIVÉE : 10/03/2014


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   Ven 14 Mar - 7:30

Han, merci beaucoup !

_________________

Freedom, duty, family, homeland, passion, army. It's just a balance between two parts of a life, two parts of a character. There are two reasons to live today : family and comrades in arms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Enyo ※ Heroic or alive ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Enyo ※ Heroic or alive ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alive - the final evolution
» Barbarian Fan Collection Heroic-Fantasy (MAJ 01/01/13)
» HEROIC - FACE
» L’heroic fantasy au cinéma
» The Joker is alive... ^L^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CROSS INTO THE BLUE :: Introduce yourself :: Make it happen :: Ils l'ont fait !-